Divers
Commando Kieffer : Les 177 Français du D-Day

Culture

Commando Kieffer : Les 177 Français du D-Day

Article gratuit
Divers
 
75.000 Britanniques et Canadiens et 58.000 Américains ont débarqué le 6 juin 1944 en Normandie. À leurs côtés, ils n'étaient que 177 Français, ceux du 1er bataillon de fusiliers marins commandos, sous les ordres de Philippe Kieffer. Parmi eux, de nombreux Bretons. Soixante-dix ans après, ils ne sont plus que 10 vétérans. Le benjamin a 87 ans. Tout commence il y a dix ans, au camp d'entraînement des commandos d'Achnacarry, en Écosse. Un pèlerinage. « Quand un vétéran te raconte la vraie histoire, eh bien, tu écoutes », explique Jean-Marc Tanguy.
 
 
Des témoignages forts 
 
 
Depuis 2004, le journaliste, spécialiste des questions de Défense, suit les survivants de cette unité d'élite. Ils lui ont raconté l'entraînement d'une extrême dureté à Achnacarry, leur « D-Day », les morts, les blessés. Des témoignages forts de ces « modestes héros » qui ont choisi, fort jeunes, de rejoindre la France Libre. Ils s'appelaient Francis Guézennec, Joseph Guilcher, Guy Vourch, Albert Le Rigoleur, Louis Bégot ou Gwen-Aël Bolloré. Ils venaient de Plomodiern (29), Plancoët (22), Vannes ou Rennes. Une mémoire vivante que ce Léon Gautier, breton de 92 ans aujourd'hui retiré à Ouistreham, qui porte haut les couleurs et la mémoire du commando Kieffer et de tous ces gars au courage légendaire. Et si peu connu des Français. Il aura fallu attendre 2004 pour qu'ils reçoivent, tous, la Légion d'honneur. « Ce que nous avons fait, des milliers de soldats l'ont fait pendant toute la durée de la guerre. Mais nous, nous l'avons fait le 6 juin », assure Léon Gautier.
 
 
Ce fameux D-Day 
 
 
« Ne croyez pas que c'était organisé par section, en ordre. Chacun se débrouillait pour sauver sa vie », explique René Rossey. Ces bérets verts ont tous un point commun : la modestie. L'extrême modestie. Jean-Marc Tanguy a réussi à faire parler ces « taiseux ». Il a réussi à rassembler de très nombreuses photos de l'époque, mais aussi des documents personnels des commandos. L'Histoire se mêle à l'album de famille. Un très beau travail, conçu comme un reportage. Où sera Jean-Marc Tanguy le 6 juin ? Comme une évidence. Sur la plage, avec les derniers vétérans.
 
 
« Le commando Kieffer. Les 77 Français du D-Day ». Albin Michel. 29 euros
 
 
Un article de la rédaction du Télégramme