Energies Marines
Comment l'éolien offshore est devenu le moteur de Bremerhaven

Reportages

Comment l'éolien offshore est devenu le moteur de Bremerhaven

Energies Marines

Le long du quai de Bremerhaven, le gros navire jack-up Friedrich Ernestine attend sa prochaine mission. Lui et son sistership, le Victoria Mathias, devenu depuis MPI Enterprise après son rachat par la compagnie néerlandaise MPI Offshore, ont été construits en 2012 dans les chantiers sud-coréens Daewoo pour l’armement allemand RWE Offshore Logistics. 120 mètres de long, des jambes de 78 mètres, les deux navires ont installé une bonne partie des éoliennes offshore européennes et notamment le champ allemand Nordsee Ost.

 

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Le dock flottant de Lloyd Werft (MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

Le dock flottant de Lloyd Werft (MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

« Ils ont été construits en Corée, mais c’est ici à Bremerhaven, dans les chantiers Lloyd Werft qu’ils ont été terminés grâce à notre savoir-faire local», précise, avec une pointe de fierté Mathias Grab, de la Bremerhavener Gesellschaft für Investitionsförderung und Stadtenentwicklung, une agence publique