Défense
Comment Lorient innove avec l'armée
ABONNÉS

Actualité

Comment Lorient innove avec l'armée

Défense

À Lorient pousse un cluster de l’innovation. Boosté par le pôle course au large, le savoir-faire du territoire séduit aujourd’hui la Défense. Ce n’est pas un hasard si la ministre des Armées, Florence Parly, y a effectué sa quatrième visite officielle ce mardi.

Lancé en octobre 2019 au cœur de la base des fusiliers marins et des commandos de Lanester, le Fuscol@b illustre l’état d’esprit du moment. Et c’est cet endroit que Florence Parly a choisi pour évoquer l’avenir de l’armée. Cet incubateur de projets, dédié à la Marine nationale, veut faire de l’innovation sa meilleure arme. Connecté aux initiatives venues du terrain et à l’État-major, il puise aussi dans le savoir-faire économique local.

Exemple avec la start-up SEAir, un cabinet d’études lorientais qui travaille, depuis deux ans, à la conception de foils sur-mesure pour faire voler les Ecume (Embarcations commando à usage multiple embarquable). L’entreprise a décollé en équipant les géants des mers de foils, pour la course au large. Et c’est sur l’eau, en rade de Lorient, qu’a eu lieu la première rencontre avec le monde militaire : « Les

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française