Marine Marchande
Commerce maritime : la Cnuced prévoit une baisse de plus de 4% cette année

Actualité

Commerce maritime : la Cnuced prévoit une baisse de plus de 4% cette année

Marine Marchande
Vie Portuaire

Le 12 novembre, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) a publié son rapport annuel sur le commerce maritime international. Une baisse liée à la pandémie de la Covid-19. Un article d’Hervé Deiss de Ports et Corridors.

Deux rapports annuels sont considérés comme la bible pour les acteurs du transport maritime. Le premier est publié au printemps par le consultant néerlandais Dynamar. Il traite principalement des flux conteneurisés et du conventionnel. Le second est réalisé par la Cnuced. Il est édité au mois de novembre. Il dresse un bilan plus large sur toutes les filières du monde maritime.

Une baisse de 0,5%

Le rapport publié par la Cnuced revient sur les tendances du transport maritime en 2019. Au cours de l’année, le vecteur maritime a transporté 11,08 milliards de tonnes, soit 0,5% de plus qu’en 2018. Une progression plus faible qu’en 2018, année pendant laquelle l’augmentation du trafic maritime s’était établie à 2,8%.

Tensions politiques et commerciales

Ce tassement de la hausse est le signe d’un commerce international en pleine atonie. Le rapport de la Cnuced indique que la progression en 2019 du transport maritime reste la plus faible depuis la crise de 2008/2009. Plusieurs facteurs expliquent la baisse en 2019, selon la Cnuced. En premier lieu, les tensions commerciales, notamment entre la Chine et les États-Unis. Ensuite, les difficultés économiques de certains pays ont ralenti les échanges. D’autre part, les évènements climatiques comme le cyclone Veronica en Australie ou encore l’effondrement du barrage de Vale au Brésil en raison d’une coulée de boue ont pesé sur les flux avec ces pays.