Croisières et Voyages
Compagnie du Ponant : Donner un second souffle au Diamant

Actualité

Compagnie du Ponant : Donner un second souffle au Diamant

Croisières et Voyages

Avec l'entrée en flotte du Boréal et, l'an prochain, de l'Austral, la Compagnie du Ponant dispose de nouvelles unités à la pointe de la modernité, du confort et de la technologie. Dans le même temps, le croisiériste français, qui arme aussi Le Ponant (1991) et Le Levant (1998), continue d'exploiter Le Diamant, son unité jusque là la plus grosse, mais également la plus ancienne. Le navire date, en effet, de 1974 et, bien que modernisé, ne saurait évidemment rivaliser avec les deux nouveaux fleurons de la filiale de CMA CGM. Dans ces conditions, Le Diamant va-t-il poursuivre sa carrière ? « Il n'est pas question de le désarmer », indique-t-on à la Compagnie du Ponant ; où l'on explique qu' « à côté de bateaux exceptionnels, il faut compenser par d'autres arguments ». Ces arguments, ce sont les destinations, qui doivent permettre au navire de rester attractif. Chine, Thaïlande, Malaisie, Vietnam, Cambodge, Inde... Le Diamant va, ainsi, être déployé sur des itinéraires exceptionnels, à même d'attirer une clientèle en quête d'exotisme et de culture. A partir de novembre, le navire proposera d'abord une croisière de 11 nuits autour de l'Inde, entre Mumbai et Chennai . Il mettra ensuite le cap, pour une traversée de 9 nuits, vers la Thaïlande, la Malaisie, l'Indonésie et Singapour. Pui on le trouvera en décembre à Singapour, au Vietnam et à Hong Kong (14 nuits) avant de le voir en janvier effectuer une traversée entre le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande, la Malaisie et Singapour (12 nuits). Le navire proposera ensuite divers itinéraires dans la région jusqu'en mars 2011.
Long de 124 mètres pour une largeur de 16 mètres, Le Diamant est armé par 120 membres d'équipage et peut embarquer 226 passagers. Jusqu'en 2003, le navire était exploité par la compagnie Radisson Seven Seas sous le nom de Song of Flower. En vente depuis plusieurs années, il avait finalement été racheté par la Compagnie des Iles du Ponant qui, après de gros travaux de rénovation, l'avait remis en service en 2004.

Ponant | Toute l'actualité de la compagnie de croisière française