Vie Portuaire

Fil info

Compte rendu du conseil d'administration du port de Sète

Vie Portuaire

Le Conseil d’Administration de Port de Sète Sud de France s’est réuni ce lundi 25 mars à la Maison de la Mer, en présence de Didier CODORNIOU, 1er Vice-Président de la Région Occitanie/ PyrénéesMéditerranée.

Jean-Claude GAYSSOT, le Président, et Olivier CARMES, le Directeur Général, ont exposé les sujets d’actualité mis à l’ordre du jour notamment les conventions d’occupation et marchés.

En introduction, le Président Jean-Claude GAYSSOT a rappelé ses principales interventions depuis le dernier Conseil d’Administration tenu en décembre, à savoir :

- Sur la promotion du fluvial, à travers sa présidence de Medlink, sa participation au Comité opérationnel et de sa présidence du Conseil d’Administration à Lyon. Mais aussi ses actions de promotion comme lors du salon SITL à Paris, le 26 mars sur le stand Medlink.

- Sur l’activité croisière, avec son renouvellement à la présidence du Club des Croisières. Une nouvelle année de présidence qui sera marquée par les 20 ans du Club des Croisières de Sète, qui sera célébré le 22 mai prochain. Sans oublier le succès du lancement de la saison croisière, avec l’escale inaugurale du Viking Jupiter le 28 février dernier. - Sa participation au Conseil Interportuaire de l’axe Méditerranée Rhône Saône à Lyon visant une interaction entre les ports et leurs hinterlands.

- Et sa rencontre avec le Préfet de Région sur les perspectives de développement du Port de Sète et des besoins d’accompagnement des services de l’Etat (douanes, PAF, Capitainerie).

Le Directeur Général Olivier CARMES a poursuivi ces éléments introductifs par un point sur l’activité au 1er trimestre. « Après 5 années de records successifs et 41% de croissance en chiffre d’affaires, le premier trimestre 2019 est stable.

Sur le Port de Commerce, il a été observé une baisse de 8% en tonnage, mais une hausse de 3,5% sur le nombre d’escales. La baisse concerne l’activité vrac mais la reprise sur l’activité bétail est aussi à noter. Confirmation également du développement de la ligne RoRo en connexion avec la Turquie et développement de l’activité ferroviaire. De belles perspectives de développement sont en cours de négociation avec un possible impact pour le second semestre 2019.

Sur le Port de Pêche, légère hausse du chiffre d’affaires sur l’activité criée de 2%, 22 % sur l’activité carénage qui est le résultat de la mise en exploitation de l’élévateur 20T opérationnel depuis mai 2018 (hausse de 50% en 2018), et 20% sur la zone halieutique de Frontignan grâce notamment au développement des occupations et des mises à disposition temporaires de parcelles pour le chantier BP.

Sur le Port de Plaisance, augmentation de 4% du chiffre d’affaires, et de belles perspectives pour la saison estivale avec les nouvelles installations.

Au niveau des investissements :

- Les opérations de dragage se poursuivent par le remplissage du casier ZIFMAR (18 ha) construit précédemment par la Région, livraison prévue pour juin 2019.

- Les travaux du nouvel appontement BP sont en cours de réalisation pour une mise en exploitation fin 2019.

- Livraison d’un hangar 10 000 m² et d’une nouvelle trémie, pour le démarrage d’un nouveau trafic à l’import en juin 2019. »

 

Parmi les sujets soumis à délibération, le dossier d’appel à projets pour l’exploitation d’une plateforme intermodale a été évoqué. Avec le développement du ferroviaire, le développement des connexions sur Paris et le Nord de l’Europe (remorques et conteneurs) sur des wagons Modalohr, une nouvelle plateforme est prévue sur le site. L’autorisation a donc été donnée au Directeur Général de lancer un appel à projets, concernant l’aménagement et l’exploitation d’une nouvelle plateforme ferroviaire. L’investissement prévisionnel de 6 M€ sera réparti entre la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, le Port de Sète, ainsi qu’un opérateur privé qui sera désigné à travers cet appel à projets. Le financement de l’Europe (FEDER) sera également sollicité.

En dernier point, a été débattu le cadre de réflexion du projet stratégique 2021-2025. Une première étape a consisté à faire le bilan au 2/3 du projet stratégique actuel (2015-2020) : + 840 000 tonnes, + 100 000 passagers, +26% de CA, 250 M€ investis par la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, l’Etablissement Port Sud de France et les entreprises privées, et 220 emplois directs ont été créés.

Dans une seconde étape, Jean-Claude GAYSSOT a précisé que ce projet stratégique devrait s’intégrer dans un nouveau contexte : - Des enjeux environnementaux devenus incontournables dans les stratégies portuaires et logistiques, - Un contexte sociétal qui suppose de renforcer la communication et la concertation pour permettre une meilleure acceptabilité des projets, - Une incitation à une coordination renforcée entre les ports de la façade méditerranéenne.

Didier CODORNIOU concluant que ce projet stratégique allait constituer la 1ère phase du renouvellement de la convention de gestion entre la Région et le Port Sud de France annoncé par Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée.

Communiqué du port de Sète

Port de Sète