Défense

Fil info

Conclusions du Symposium des chefs d’état-major des marines du golfe de Guinée

Défense

Du 19 au 20 septembre 2017 s’est tenu à Dakar le deuxième symposium des chefs d’état-major des marines du golfe de Guinée, rassemblant les représentants de vingt-six pays, dont dix-neuf chefs d’état-major de marine. L’amiral Christophe Prazuck, chef d’état-major de la marine française, a participé à cette rencontre

Organisé par la marine sénégalaise, avec le soutien du ministère français des armées, il fait suite à une première édition organisée en France en juin 2015. Il s’inscrit dans le cadre du processus de Yaoundé par lequel les Etats riverains du golfe de Guinée se sont engagés à coopérer pour renforcer leur sécurité maritime.

Les pays participants sont confrontés à des menaces communes : la pêche illégale, les trafics illégaux, la piraterie, la pollution en mer, le brigandage à proximité des ports et de leurs approches ou des infrastructures de production pétrolière.

 

Les chefs d'état-major réunis à bord du BPC Dixmude à Dakar (© : MARINE NATIONALE) 

 

Face à ces menaces, les chefs d’état-major des marines des Etats riverains du golfe de Guinée ont souligné le besoin de favoriser un cadre national interministériel pour optimiser la coopération entre les services compétents en mer. Ils ont également rappelé la nécessité d’une harmonisation des cadres juridiques de l’action de l’Etat en mer ainsi que des dispositifs répressifs.

Ils se sont engagés à renforcer leurs actions de coopération et de coordination entre leurs marines, avec le support des structures nationales, sous-régionales et régionales. Les pays riverains du golfe de Guinée ont également exprimé le souhait commun de renforcer le partage d’informations d’intérêt maritime entre ces structures, notamment avec le centre de coordination interrégional (CIC), inauguré en 2014 à Yaoundé (Cameroun).

Ces actions seront soutenues par la formation et l’entraînement des personnels en mer comme dans les centres à terre.

Ce symposium a permis de renforcer les liens de la communauté maritime du golfe de Guinée grâce à des échanges nourris sur les bonnes pratiques et de déterminer, avec tous les participants, les axes d’efforts à conduire en matière de sécurité maritime.

 

Communiqué de la Marine nationale, 21/09/17

Marine nationale