Marine Marchande

Actualité

Condamnation des six pirates de l'Arctic Sea par un tribunal russe

Marine Marchande

Les six pirates (un Russe, un Letton, un Estonien et trois autres aux noms à consonance russe mais présentés comme apatrides) de l'Arctic Sea, cargo détourné en mer Baltique en juillet 2009, ont été reconnus coupables de piraterie et condamnés à plusieurs années de prison par un tribunal d'Arkangelsk, au Nord de la Russie. Au cours du procès, les prévenus ont reconnu partiellement leur culpabilité mais nié toute intention criminelle, affirmant qu'ils voulaient travailler sur le bateau en échange d'une bonne rémunération. Les pirates ont mis en cause les organisateurs de cette expédition, qui n'ont pas été arrêtés.
L'Arctic Sea avait quitté la Finlande le 23 juillet 2009 à destination de Béjaïa, en Algérie. Sept jours plus tard, la police suédoise annonçait que le vraquier - transportant officiellement une cargaison de bois estimée à un peu plus d'un million d'euros - avait été détourné en Baltique. Le 3 août, Interpol lançait une alerte pour retrouver le bateau qui s'était signalé pour la dernière fois dans la nuit du 29 au 30 juillet au large de la Bretagne. Le président Dmitri Medvedev avait alors ordonné la mobilisation de bâtiments de guerre pour retrouver le vraquier. Celui-ci avait finalement été arraisonné à la mi-août 2009 dans l'océan atlantique par la marine russe. Des doutes continuent de planer sur la nature de la cargaison du navire.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime