Construction Navale
Construction navale : La Chine leader des prises de commandes

Actualité

Construction navale : La Chine leader des prises de commandes

Construction Navale

Pour la première fois, la Chine a dépassé, l'an dernier, la Corée du Sud en matière de prises de commandes de navires. Selon les statistiques de l'agence britannique Clarkson Plc, les chantiers chinois ont engrangé 44.4% du volume des commandes signées l'an dernier, contre 40.1% aux sud-coréens, leaders du secteur depuis les années 80. Comme les Coréens l'avaient fait en leur temps avec les Européens et les Japonais, les Chinois profitent d'une main d'oeuvre bon marché et de coûts de production moins élevés sur les navires simples à construire. Ils commencent néanmoins à se lancer sur des bateaux plus complexes, comme en témoigne la série de méthaniers réalisée aux chantiers Hudong-Zhonghua avec le soutien de STX France. Face à cette concurrence, les Coréens montent progressivement en gamme. Leaders notamment dans le domaine des porte-conteneurs géants et méthaniers, ils poursuivent leur développement dans le secteur de l'offshore et tentent de percer sur celui des navires à passagers.

Asie