Construction Navale
Construction navale : L'essor de la conception assistée par ordinateur

Reportages

Construction navale : L'essor de la conception assistée par ordinateur

Construction Navale

Emboitant le pas aux industries aéronautique et automobile, c'est au début des années 80 que la construction navale voit naître les prémices de la conception assistée par ordinateur. Jusque là, ingénieurs et techniciens travaillaient sur des planches à dessins et des kilomètres de plans sur papier. Quant à la vérification des gabarits et de l'ergonomie des locaux, elle nécessitait la réalisation de maquettes, parfois à l'échelle réelle. « Nous avions à cette époque des plans de coordination. Nous n'utilisions que des plans en deux dimensions qui étaient des outils de conception et de restitution de l'information. La conception d'un objet donnait lieu à un dessin sur papier et il fallait ensuite expliquer aux gens en production comment utiliser ce que l'on avait dessiné pour fabriquer le bateau. Dans des entreprises comme DCNS, pour les zones trop compliquées, notamment sur les sous-marins, des maquettes étaient réalisées, souvent au 1/5ème, mais aussi à l'échelle 1. Ce fut notamment le cas avec les sous-marins nucléaire de nouvelle génération, où les compartiments les plus complexes, comme le PCNO, on nécessité la construction d'une maquette en bois à l'échelle réelle. Les marins et les compagnons venaient, ainsi, visiter le local et se rendaient compte par eux-mêmes de son ergonomie. Ces maquettes permettaient aussi de savoir, dans le cadre du processus de fabrication, si des équipements, comme des tuyaux, pouvaient être montés », raconte Philippe Barbarin. Ingénieur du g

PTC