Marine Marchande
Conteneur : Les Chinois font échec à l’alliance P3

Actualité

Conteneur : Les Chinois font échec à l’alliance P3

Marine Marchande

Faut-il y voir une mesure de protectionnisme de la part de Pékin ? Les trois leaders mondiaux du transport maritime conteneurisé, le danois Maersk Line, le Suisse MSC et le Français CMA CGM, sont en tous cas contraints d’abandonner leur projet de réseau P3. Le ministère chinois du  Commerce a, en effet, refusé de donner son feu vert à cette alliance opérationnelle, qui avait été approuvée le 24 mars et le 3 juin par les autorités américaines et européennes de la concurrence. N’ayant d’autre choix que de prendre acte de la décision des Chinois, les armateurs européens ont annoncé hier qu’ils mettaient fin à la constitution de P3, dont le lancement devait intervenir à l’automne.

 

 

Décision politique ?

 

 

Plus qu’un problème de concurrence, puisque la constitution de ce réseau n’entrainait pas de hausse de capacités par rapport à la situation actuelle, la décision chinoise semble très politique. Elle laisse penser que le gouvernement de Pékin a, peut-être, voulu envoyer un message aux Occidentaux quant à leurs

CMA CGM | Toute l'actualité du groupe maritime français Mediterranean Shipping Company | Actualité de l'armateur MSC Maersk | Actualité du groupe maritime danois