Disp POPIN non abonne!
Vie Portuaire
Contship en négociation pour le terminal de Gioia Tauro

Actualité

Contship en négociation pour le terminal de Gioia Tauro

Vie Portuaire

Contship, concessionnaire du terminal à conteneurs de Gioia Tauro est en négociation avec le groupe MSC pour la cession du terminal, a indiqué un communiqué du 15 mars. Un article d'Hervé Deiss, du site Ports et Corridors.

Il a été parmi les premiers grands hubs de Méditerranée. Le terminal de Gioia Tauro, Medcenter Container Terminal (MCT), concédé au groupe Contship Italia est actuellement à vendre. Le groupe est entré en négociation avec l’armement italo-suisse MSC pour que ce dernier reprenne les 50% de parts que Contship détient dans la société de gestion de ce terminal. Il n’est pas précisé si la transaction se fera avec le groupe MSC ou sa filiale de manutention TIL. Dans un communiqué du 15 mars, le groupe assure vouloir maintenir les emplois dans le terminal. Contship exploite le terminal de Gioia Tauro depuis 24 ans. Le terminal du sud de l’Italie a eu son heure de gloire à la fin des années 90. Le terminal a ensuite souffert de la concurrence accrue en Méditerranée. L’arrivée de Marsaxlokk à Malte, d’Algésiras en Espagne et de Tanger au Maroc ont participé à la perte de marchés par MCT. L’histoire du terminal a été mouvementée et a connu plusieurs actionnaires. Le groupe Mærsk est entré au capital mais en est ressorti quelques mois plus tard. Il détenait 20% des parts. D’autres armateurs ont regardé avec attention l’entrée dans ce terminal mais n’ont pas donnée suite. Aujourd’hui le terminal de Gioia Tauro a perdu, sur les quatre dernières années, de 2015 à 2017, 17,4% de son trafic à 2,5 MEVP. En 2016, il se plaçait au 56è rang mondial des ports conteneurisés pou rse retrouver, en 2017, à la 73è place. Les chiffres 2018 ne sont pas encore disponibles.

Le terminal de la Calabre est détenu par Contship à hauteur de 50% et par TIL, une filiale du groupe MSC spécialisée dans la manutention. Si la transaction devait se conclure entre Contship et MSC, ce dernier devrait détenir 100% du terminal calabrais.