Construction Navale
COPREXMA veille à la stabilité, un enjeu pour la sécurité des navires

Publi info

COPREXMA veille à la stabilité, un enjeu pour la sécurité des navires

Article gratuit
Construction Navale
Défense
Vie Portuaire
Marine Marchande
Croisières et Voyages

L’architecte naval COPREXMA est également reconnu comme un bureau d’études techniques maîtrisant l’ensemble des aspects techniques, environnementaux et réglementaires des navires professionnels. De plus en plus de clients font appel à son expertise pour réaliser, au-delà de la conception, des pesées et expériences de stabilité indispensables pour vérifier la navigabilité des navires. De fréquentes sollicitations qui se font, grâce à la réputation de COPREXMA, de bouche à oreille, mais aussi de plus en plus directement depuis sa page FaceBook ou son site Internet.

Pour autoriser les navires à prendre la mer, dans le cas d’une construction neuve ou d’une importante refonte, la réglementation impose l’inspection des navires professionnels.  Ces visites portent sur la sécurité, les conditions de vie et de travail à bord, la protection de l’environnement et la sureté. Elles sont régies par des règles communes et des règlements propres au type de navire (transport de passagers, navires de pêche, etc…) Autant de réglementations à prendre en compte dans la conception des navires et dont COPREXMA a une parfaite connaissance.

Depuis 2017, tous les navires de pêche doivent faire l’objet d’un contrôle décennal de leur déplacement du « navire lège ».  Cette nouvelle disposition de la règlementation apporte une meilleure connaissance de la stabilité des unités et concourt ainsi à plus de sécurité. Mais elle peut parfois provoquer des inquiétudes pour les armateurs. Ce contrôle périodique, qui s’apparente au contrôle technique que nous sommes tous habitués à réaliser sur nos véhicules personnels, est une formalité pour COPREXMA qui est qualifié pour prendre en charge sa préparation et apporte son conseil à l’armateur pour les éventuelles actions à réaliser au vu des résultats qui en découlent.  

On entend par « navire lège, le navire lesté dont la construction est totalement achevée, équipé́ de tout le matériel nécessaire à la navigation, la propulsion et l’exploitation, à l’exclusion de tout le matériel de pêche mobile et de tout autre liquide en circuit. »  Il existe plusieurs façons de procéder à ce contrôle périodique soit par une pesée hydrostatique, soit par une expérience de stabilité.

 

   

 

L’expérience de stabilité se déroule en trois étapes :

On mesure les tirants d’eau avant et arrière, avec les marques gravées sur la coque du navire, et ainsi en déterminer son poids.

Ensuite, on effectue des mouvements de masse avec des lests de gite ; ainsi on applique au navire des moments inclinant sur chaque bord et on en mesure la gite à l’aide d’un pendule. Dernière étape, toutes ces mesures font l’objet d’un dépouillement. L’analyse hydrostatique de toutes ces données se font à l’aide d’un logiciel spécifique de stabilité.  Elles permettent de déterminer le poids du navire lège ainsi que les positions de son centre de gravité dans les trois dimensions.

(Dépouillement des mesures @Sea to sea)

La différence de poids ne doit pas dépasser certaines tolérances suivant la taille et le type de navire, auquel cas le dossier de stabilité doit être refait. L’expérience de stabilité est réalisée sous contrôle de l’inspecteur du Centre de Sécurité des Navires des Affaires Maritimes et de la société de classification qui veillent au bon déroulement de l’expérience et à la validité des mesures.

Pour toute information ou intervention contactez COPREXMA : contact@coprexma.fr

CE PUBLI-INFO VOUS EST PROPOSE PAR COPREXMA

CE PUBLI-INFO VOUS EST PROPOSE PAR COPREXMA