Marine Marchande
Coques Maersk coulées à Sein: le plan d'action prochainement connu

Actualité

Coques Maersk coulées à Sein: le plan d'action prochainement connu

Marine Marchande

Dans la nuit du 21 au 22 décembre dernier, les coques des Maersk Searcher et Maersk Shipper, deux anciens ravitailleurs de plateformes de l’armement Maersk Supply Services, ont coulé au large de la Bretagne alors qu’il se trouvait en remorque de l’AHTS Maersk Battler. Les trois bateaux se dirigeaient vers Aliaga, en Turquie, pour y être tous trois démantelés. Ils avaient appareillés de Fredericia au Danemark, une dizaine de jours plus tôt.

Les circonstances de l’accident sont connues. Le temps est particulièrement mauvais alors que le convoi quitte la Manche. En milieu de nuit, la coque du Maersk Searcher subit une voie d’eau à environ 60 milles à l’ouest de l’île de Sein et coule rapidement par 140 mètres de fond. Les deux remorqués se trouvant à couple, l’autre coque chavire sous l’effet du naufrage mais reste à flot quelques heures. Le remorqueur ne demande pas d’assistance, éloigne son convoi des voies de navigations et revient sur les lieux du premier naufrage. A six heures du matin, la coque du Maersk Shipper finit par couler elle aussi, à 70

Maersk | Actualité du groupe maritime danois