Histoire Navale
Cordelière et Régent : Nouvelles recherches pour percer le mystère de la troisième épave
ABONNÉS

Actualité

Cordelière et Régent : Nouvelles recherches pour percer le mystère de la troisième épave

Histoire Navale

Une épave a été trouvée en rade de Brest, dans la zone où la Cordelière d’Anne de Bretagne et le Regent anglais ont coulé, il y a cinq siècles. De nouvelles recherches auront lieu cet été.

En cherchant les épaves de la Cordelière et du Régent, qui avaient sombré le 10 août 1512, lors d’un combat bord à bord, quelque part entre le goulet de Brest et la pointe Saint-Mathieu (29), les archéologues subaquatiques ont trouvé… Une troisième épave. C’était l’été dernier, en rade de Brest. « Cette découverte s’annonce comme un témoignage exceptionnel de l’art naval et de la société des XIVe et XVe siècles », enthousiasme Anne Gallo, vice-présidente déléguée au patrimoine à la Région Bretagne. Baptisée Sud Minou 1, en référence à sa proximité avec la pointe du même nom, cette épave fera donc l’objet de fouilles complémentaires entre le 15 juin et le 15 juillet 2019.

D’après les premières constatations, les scientifiques estiment que Sud Minou 1 est un navire commercial en bois, avec bords à clin, non doté de canons. Voilà pour les grandes lignes mais une myriade de