Energies Marines
Corée du Sud : 36 milliards d’euros pour un immense champ éolien

Actualité

Corée du Sud : 36 milliards d’euros pour un immense champ éolien

Energies Marines

Ce doit être le plus grand champ éolien au monde, selon la Corée du Sud. Séoul a dévoilé un plan pour développer d’ici 2030 un parc de 8.2 GW au large de Sinan, un petit archipel au sud-ouest de la péninsule. Il s'inscrit dans le cadre de son Geen New Deal, destiné à réduire les émissions carbone du pays, tout en relançant son économie après la pandémie.

Pas moins de 33 acteurs sont impliqués dans la signature de ce contrat géant à 36 milliards d’euros. L’Etat va financer 900 milliards de wons (moins de 2%) et les compagnies impliquées 47.600 milliards. Parmi les partenaires, on trouve la compagnie d'électricité Kepco, le fabricant de turbines Doosan Heavy Industries ou encore le développeur de projets éoliens CS Wind.

A titre de comparaison, le plus grand champ éolien offshore existant, Hornsea 1, affiche une capacité de 1.12 GW. Le champ de Dogger Bank, en construction au large du Yorkshire (Royaume-Uni), doit produire 3.6 GW au total en 2025. Ainsi, le futur champ coréen produira autant d’énergie que six centrales nucléaires, selon ses promoteurs.

La Corée du Sud ambitionne de devenir l’un des leaders de l’industrie des énergies renouvelables. Ce champ devrait créer des milliers d’emplois à lui seul.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.