Défense
Corée du sud : La présence de l'US Navy provoque la colère de Pyongyang

Actualité

Corée du sud : La présence de l'US Navy provoque la colère de Pyongyang

Défense

L'arrivée en Corée du sud d'un groupe aéronaval américain articulé autour du porte-avions USS George Washington (CVN 73) a provoqué la colère de la Corée du nord, qui tente de jouer la carte de la dissuasion. A la télévision nord-coréenne, un présentateur a indiqué que le régime de Pyongyang était prêt à « déclarer une guerre nucléaire » pour riposter à ce qui est considéré comme une « provocation ». Arrivé à Busan la semaine dernière, l'USS George Washington est accompagné de plusieurs navires, dont trois destroyers lance-missiles du type Arleigh Burke. Durant l'escale des bâtiments, des marins du porte-avions américains se sont rendus à la base navale de Pyeongtaek, où se trouve l'épave du Cheonan. Cette corvette sud-coréenne, qui a coulé le 26 mars en faisant 46 morts, aurait été touchée par une torpille nord-coréenne selon Séoul et des experts internationaux. Ce naufrage, pour lequel Pyongyang récuse toute implication, a provoqué un regain de tension entre les deux pays. En dépêchant un groupe aéronaval dans le secteur pour des exercices avec la marine sud-coréenne, les Etats-Unis ont souhaité montrer leur soutien à Séoul. « La Corée du nord continue de menacer ses voisins et à être source d'angoisse pour la région et même au-delà. Les Etats-Unis sont décidés, au travers de ces exercices militaires, à à montrer leur plein soutien à la Corée du sud », a déclaré le secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, en déplacement vendredi au Vietnam.
Les manoeuvres navales américano-coréennes devaient débuter hier.

 Marins américains inspectant l'épave du Cheonan (© : US NAVY)
Marins américains inspectant l'épave du Cheonan (© : US NAVY)

Le CVN 73 à Busan le 21 juillet  (© : US NAVY NAVY)
Le CVN 73 à Busan le 21 juillet (© : US NAVY NAVY)

Le George Washington  (© : US NAVY)
Le George Washington (© : US NAVY)

US Navy / USCG