Construction Navale
Corée du Sud : un ferry-catamaran 100% électrique pour le port de Busan

Actualité

Corée du Sud : un ferry-catamaran 100% électrique pour le port de Busan

Construction Navale

Le chantier naval Haemin Heavy Industries, à Busan, en Corée du Sud, doit construire un ferry-catamaran entièrement électrique pour 2022. Ce navire de 40 mètres équipé par ABB aura la capacité de transporter 100 passagers et 5 membres d’équipage pour traverser entre les deux rives du port, soit environ 1 heure de navigation à la vitesse de 13 nœuds. Si cette collaboration est une première, le chantier Haemin et ABB doivent travailler sur d’autres projets communs à l’avenir.

Le ferry sera équipé de deux batteries de 1.068 kWh qui pourront lui fournir suffisamment d’énergie pour réaliser quatre aller-retour. Les batteries seront rechargées la nuit, à quai.

Le nouveau ferry s’inscrit dans le cadre d’un plan de renouvellement, d’ici 2030, d’une flotte à propulsion conventionnelle de 140 navires appartenant à l’Etat, vers des navires offrant des alternatives plus propres. Et ce, alors que la Corée du Sud a annoncé un Green New Deal l’an dernier et vise à atteindre des émissions nettes nulles en 2050.

ABB, citant des données du Maritime Battery Forum, affirme que « plus de 130 ferries alimentés par des batteries sont en service » dans le monde et 90 autres sont commandés. Depuis quelques années, de nombreux ferries électriques ont été lancés, notamment dans le nord de l’Europe, comme l’Elekrtra en Finlande, le Ellen au Danemark ou encore les ferries hybrides conçus par LMG Marin pour Norled (qui fonctionnent sur des batteries rechargées à quai, mais peuvent avoir recours à du carburant en cas d’urgence).

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.