Marine Marchande
Coronavirus : les navigants français demandent des réponses

Actualité

Coronavirus : les navigants français demandent des réponses

Article gratuit
Marine Marchande

C'est une concorde syndicale. Les six organisations représentant les navigants français ont signé un courrier commun adressé à la ministre de la Transition écologique, au directeur des Affaires maritimes et au chargé des Affaires sociales au ministère des Transports au sujet des multiples impacts du coronavirus. En effet, les questions ne manquent pas pour les gens de mer qui sont confrontés à de nombreux soucis épidémiologiques : contact avec les passagers, transmission à bord des navires, prise en charge et qualité des éventuelles traitements à l'étranger, difficultés pour les relèves d'équipages liées au restrictions de transport et aux fermetures de frontières... 

Les syndicats souhaitent donc une réunion très urgente avec leur ministère de tutelle et l'organisation patronale Armateurs de France pour répondre à ces nombreux points et demandent un certain nombre de précisions urgentes concernant notamment le port des masques à bord des bateaux à passagers, la nécessité d'être informé en temps réel de l'évolution de la règlentation maritime et sanitaire, la possibilité de visio-conférence avec les Affaires maritimes, la mise en place d'un numéro vert, les modalités de prise en charge par l'ENIM en cas de confinement ou par l'armateur en cas de chômage partiel, la prolongation des brevets STCW pour ceux qui ne peuvent pas les revalider.

 

 

 

 

Divers marine marchande Coronavirus (Covid-19)