Divers
Corridor 8 : L'Europe, les Balkans et les trésors de la Caspienne

Actualité

Corridor 8 : L'Europe, les Balkans et les trésors de la Caspienne

Divers

Du temps de l’antiquité existait la voie Appia, qui reliait Rome, cœur de l’occident, à Brindisi. Ce couloir se prolongeait ensuite, par la mer, pour rejoindre l’autre rive de l’Adriatique. Elle rattrapait alors la voie Engnazia, qui reliait la ville albanaise de Durazzo à la Grèce. Axes stratégiques majeures de l’empire romain, ces deux voies de communication assuraient la stabilité économique et militaire de la région. Au fil du temps et des guerres, ces routes furent en partie délaissées, voire abandonnées, jusqu’à ce que l’Europe s’y intéresse de nouveau. L’Union souhaite en effet, 2000 ans plus tard, remettre les voies Appia et Engnazia au goût du jour afin d'améliorer son système de transport et de communication. Derrière cet objectif économique, se cache également la volonté d’apaiser ce que les historiens ont