Marine Marchande
Corsica Ferries : « Nous soutenons la création d'une zone SECA » en Méditerranée

Actualité

Corsica Ferries : « Nous soutenons la création d'une zone SECA » en Méditerranée

Marine Marchande

« Il y a aujourd'hui une revendication d’avoir une zone SECA, et nous soutenons cette position ». Le patron de Corsica Ferries, Pierre Mattei, joint par Mer et Marine, se prononce fermement en faveur de la création d'une zone d'émissions de soufre ultra-limitées à 0,1%, à l'instar de ce qui existe en Manche, mer du Nord et Baltique. Une conviction qui se traduit en actes, puisque la compagnie vient d'annoncer, coup sur coup, qu'elle prenait les devants dans les ports de Nice et Toulon. Après le Sulphur Cap, limitant à 0,5 % les émissions d’oxydes de soufre, Corsica Ferries va au-delà et abaisse encore ses émissions lors des escales de ses navires dans les deux ports méditerranéens. Avec leur soutien, elle s’engage à y utiliser un carburant à 0,1 % de soufre, comme dans les zones SECA.

Ainsi, le 9 janvier, Corsica Ferries a indiqué que les navires de la compagnie « à l’escale dans le port de Nice utiliseront un carburant à 0,1 % de soufre ». Une semaine plus tard, le 16 janvier, la compagnie a annoncé que le passage au 0,1 % à quai

Corsica Ferries | Toute l'actualité de la compagnie de ferries