Marine Marchande
Corsica Linea : l’A Nepita arrive à Marseille et passe sous pavillon français

Actualité

Corsica Linea : l’A Nepita arrive à Marseille et passe sous pavillon français

Marine Marchande

En provenance de Grèce, le nouveau ferry de Corsica Linea, qui fait l’objet d’un affrètement auprès de l’armateur suédois Stena, a rallié le 11 juin Marseille. Encore immatriculé à Chypre et avec son précédent nom (Superfast X) inscrit sur sa coque à son arrivée, le navire a été francisé le lendemain. Il s’appelle désormais officiellement A Nepita, du nom d’une plante aromatique corse, et doit débuter son activité commerciale la semaine prochaine. Non pas comme prévu sur les lignes vers le Maghreb, qui restent pour le moment interrompues en raison du Covid-19 (sauf opérations de rapatriement de ressortissants français, pour lesquelles le Danielle Casanova a notamment été employé), mais vers l’île de Beauté.   

Ainsi, à partir du 23 juin, l’A Nepita assurera chaque semaine deux traversées Marseille-Bastia et deux autres vers Ajaccio. Puis, à partir de la mi-août, il desservira la ligne Marseille-Ajaccio à raison de sept traversées par semaine. Ce dispositif temporaire, lié à la crise sanitaire, devrait durer jusqu’au mois de septembre.

 

Arrivée à Marseille le 11 juin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Arrivée à Marseille le 11 juin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Arrivée à Marseille le 11 juin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Arrivée à Marseille le 11 juin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Arrivée à Marseille le 11 juin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Arrivée à Marseille le 11 juin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

 

Long de 203 mètres pour une largeur de 25.7 mètres, l'A Nepita compte 1930 mètres linéaires de garages, de quoi loger 140 remorques et 100 voitures. Capable d’atteindre 28 nœuds (22 en navigation commerciale) il offre une capacité de 1200 passagers. Construit initialement pour la compagnie grecque Superfast Ferries au chantier HDW de Kiel, en Allemagne, le Superfast X, mis en service en 2002, est un navire qui a déjà été exploité sous pavillon français : d’abord par la SNCM sous le nom de Jean Nicoli, en 2006, puis sur le détroit du Pas de Calais en tant que SeaFrance Molière et Dieppe Seaways. Il a été racheté en 2014 par Stena et était auparavant exploité entre l’Irlande et la Grande-Bretagne.

Avant d’être mis à disposition de Corsica Linea, le navire a bénéficié d’un important arrêt technique au chantier naval de Perama, près d’Athènes. Au-delà de la livrée rouge de la compagnie française, l’A Nepita a vu ses espaces publics mis aux standards de son nouvel opérateur, le chantier portant également l’ajout de nouvelles cabines afin de porter leur nombre à 158. Le navire a aussi, au cours de son arrêt technique, été équipé d’un système de lavage des fumées (scrubbers) pour traiter les rejets d’oxyde d’azote (SOx).

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries