Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande

Actualité

Corsica Linea : Le Jean Nicoli sort de cale sèche

Marine Marchande

Premier des anciens navires de la SNCM à passer aux couleurs de Corsica Linea, le Jean Nicoli est sorti hier de la forme 9 de Chantier Naval de Marseille. Le navire a quitté sa livrée blanche et bleue, pour passer au rouge, noir et blanc, avec la tête de Maure à l’avant.

Sorti en 1998 du chantier norvégien Fosen, le navire avait rejoint en avril 2009 la SNCM. Racheté 75 millions d’euros à l’armement grec Minoan Lines, l’ex-Pasiphae Palace mesure 200 mètres de long pour 25.8 mètres de large. Capable d'atteindre 27 noeuds, il peut embarquer 1500 passagers et 850 voitures.

 

Le Jean Nicoli hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

Le Jean Nicoli hier à Marseille (© EMMANUEL BONICI)

 

Le passage du Jean Nicoli aux couleurs de Corsica Linea entérine la volonté de Patrick Rocca et François Padrona de mener à bien la fusion de leurs activités maritimes. Le premier est le patron de Maritima Ferries (MCM), que le tribunal de commerce de Marseille a désignée fin novembre pour reprendre l’ex-SNCM. Le second est quant à lui à la tête de Corsica Maritima (maison-mère de Corsica Linea), dont l’offre de reprise n’avait pas été retenue. Suite à quoi le consortium d’entrepreneurs corses avait lancé début janvier une ligne concurrente, dont la justice avait finalement ordonné l’arrêt (effectif le 7 mars).

Le rapprochement des deux anciens concurrents fait évidemment grincer des dents à Marseille, où les manœuvres conduisant à la prise de contrôle de l’ex-SNCM par les Corses, avec la bénédiction de la collectivité insulaire, dirigée depuis les dernières élections régionales par les nationalistes, est redoutée. Il y a une semaine, les syndicats de MCM se sont notamment prononcés contre la cession de leur entreprise à Corsica Maritima. Un avis qui n’était toutefois que consultatif et n’a pas empêché le passage du Jean Nicoli aux couleurs de Corsica Linea, alors même que le rapprochement n’est pas encore finalisé. Ce devrait néanmoins, selon les intéressés, être rapidement le cas. Le siège de la compagnie doit, en particulier, quitter Marseille pour s'installer à Ajaccio. 

Corsica Linea (ex-SNCM)