Marine Marchande
Corsica Linea : Une première saison jugée satisfaisante

Actualité

Corsica Linea : Une première saison jugée satisfaisante

Marine Marchande

Les dirigeants de Corsica Linea ont présenté hier le bilan de la première saison de compagnie, qui a succédé à la défunte SNCM. Pour mémoire, Corsica Linea, constituée par 70 chargeurs corses, a repris en mai l’activité de l’éphémère Maritima Ferries (MCM) de Patrick Rocca. Celui-ci avait été désigné par le tribunal de commerce de Marseille fin novembre 2015 pour reprendre la SNCM. Après quelques semaines d’exploitation, il s’était éclipsé et a laissé Corsica Linea reprendre l’activité et six navires de l’ex-SNCM (Danielle Casanova, Pascal Paoli, Jean Nicoli, Paglia Orba, Monte d’Oro et Méditerranée).

L’entreprise compte désormais 875 salariés, auxquels se sont ajoutés 450 saisonniers cet été. Le chiffre d’affaires devrait atteindre 170 millions d’euros cette année, pour laquelle 500.000 passagers devraient être accueillis.

Parmi les actions entreprises, la compagnie met en avant son double ancrage à Marseille et Ajaccio, où un deuxième bureau a été ouvert, le « rééquilibrage » des emplois entre la Corse et le continent (270 CDI et 60% des nouveaux CDD embauchés dans l’île) ou encore le succès de la nouvelle ligne Marseille-Sardaigne (4000 passagers) malgré un lancement tardif au cours de l’été. Corsica Linea note également une belle seconde partie de saison sur les lignes vers le Maghreb, les objectifs ayant été atteints sur la Tunisie et dépassés de 15% pour l’Algérie. « Un chemin a été parcouru depuis le 2 mai 2016, lorsque nous avons lancé notre projet d’entreprise en se basant sur 4 axes : la satisfaction client, l’ancrage méditerranéen (Marseille – Corse – Maghreb), la pérennité économique, sociale et industrielle et la forte volonté de devenir l’opérateur de référence sur la Corse. Durant ces cinq mois, nous avons toujours agi, jour après jour, dans la sérénité, avec pragmatisme, et en travaillant de la manière la plus proche possible avec nos collaborateurs sédentaires ainsi que nos marins. Ainsi cette première saison est marquée par le lancement réussi de notre compagnie avec une réelle satisfaction de la part de nos clients et une confiance réciproque établie en Corse avec le vote à l’unanimité par la Collectivité Territoriale de Corse de l’attribution de la DSP au groupement Corsica Linea/La Méridionnale », déclare Pierre-Antoine Villanova, directeur général de Corsica Linea.

2017 sera évidemment une année cruciale pour la jeune compagnie corse, qui attend beaucoup du nouveau schéma d’organisation du transport maritime vers l’île de Beauté. Corsica Linea, qui compte augmenter de 20% ses traversées l’an prochain, a prévu de réaliser des rénovations sur les Paglia Orba et Méditerranée, ce dernier allant bénéficier de 20 millions d’euros de travaux.  

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries