Défense
Corvette Gowind : Du concept à la réalité
ABONNÉS

Actualité

Corvette Gowind : Du concept à la réalité

Défense

La  première corvette du type Gowind 2500, conçue par DCNS et réalisée sur son site de Lorient, a achevé ses premiers essais en mer. Le bâtiment avait appareillé du chantier breton le lundi 13 mars et a terminé sa première batterie de tests au large de Groix vendredi dernier. Cette campagne, tout juste marquée par un souci mineur sur l’un des deux moteurs principaux ayant entrainé un court retour au port avant de repartir en mer, s’est selon DCNS déroulée avec succès. Après ces premiers essais, destinés à valider les performances de la plateforme et procéder à différents réglages, les travaux vont se poursuivre à quai, avant de prochaines sorties qui permettront notamment de mettre en oeuvre le système de combat. Destiné à la marine égyptienne, ce bâtiment, nommé Elfateh, doit être livré en septembre. Trois autres unités du même type seront réalisées en transfert de technologie à Alexandrie, où la phase de construction de la première corvette a débuté l’an dernier.

 

Appareillage le 13 mars pour la première sortie en mer (© DCNS)

Evolutions au large de Lorient (© DCNS)

Un produit exclusivement destiné à l'export

Pour DCNS, voir cette première Gowind 2500 éprouvée à la mer est un évènement très important car ce bâtiment présente la particularité d’avoir été développé exclusivement pour l’export. Alors qu’en matière de bâtiments de combat de surface, le groupe ne construit depuis 30 ans (hors porte-avions et BPC) que des frégates pour la marine française, il lui fallait un nouveau modèle pour se positionner sur le marché très actif des corvettes.

 

L'un des premiers design au milieu des années 2000 (© DCNS)

L'un des premiers design au milieu des années 2000 (© DCNS)

 

Les études ont commencé au milieu des années 2000 et, après d’importantes prospections commerciales et diverses évolutions dans le design, la famille Gowind a, pour la première fois, été sélectionnée par la Malaisie fin 2011. Six unités ont finalement été commandées par ce pays, qui les fait réaliser avec l’aide technique

Naval Group | Actualité industrie navale de défense