Croisières et Voyages
Costa baptisera son nouveau paquebot à Marseille en mai prochain

Actualité

Costa baptisera son nouveau paquebot à Marseille en mai prochain

Croisières et Voyages

Costa, leader de la croisière en Europe, a choisi la France et Marseille pour inaugurer son nouveau paquebot, le Costa Serena, actuellement en construction aux chantiers italiens Fincantieri de Gênes (Sestri Ponente). Le géant de 112.000 tonneaux et 450 millions de dollars, capable de transporter 3780 passagers, sera inauguré le 19 mai 2007 dans la cité phocéenne. Pour Marseille, qui a accueilli 400.000 passagers l'année dernière (avec un objectif de 450.000 cette année), le choix de Costa Croisière est de première importance, comme l'explique son maire, Jean-Claude Gaudin : « Marseille possède certainement le plus grand potentiel portuaire de la Méditerranée. Notre port, qui est le premier port de marchandises français, est maintenant aussi un port de croisières reconnu dans le monde entier. Aujourd'hui, le tourisme fait partie intégrante de l'économie marseillaise. Rien qu'avec les croisières, ce secteur génère 60 millions d'euros de retombées économiques. Des chiffres symboliques de l'attractivité de Marseille, de son renouveau et de son dynamisme, reconnus à l'échelle internationale. Marseille est aujourd'hui une escale incontournable ! » En 2007, Costa Croisières assurera 30 escales sur la ville de Marseille, avec un mouvement de 90 000 passagers (ce qui représente 25 % du nombre total de passagers transitant par le port de Marseille), dont 15 000 embarquant ou débarquant à Marseille et 75 000 en transit. En 1996, quand le Costa Romantica a commencé à desservir Marseille, il y avait au total 25 escales et 40.000 passagers.

Un intérêt marqué pour la France

La compagnie, aujourd'hui filiale du géant américain Carnival Corporation, opère le marché français depuis 60 ans. Après l'Italie, l'hexagone est le second pays le plus important pour Costa, qui détient 50% du marché français et a enregistré 120.000 croisiéristes tricolores en 2006. Cette année, l'objectif du groupe est d'atteindre le cap des 150.000 passagers, soit 14% des ventes Costa dans le monde (880.000 passagers en 2006). « La décision de baptiser le prochain navire de la flotte en France marque l'intérêt du groupe envers la France. Cela reflète son intention de poursuivre les investissements afin de s'assurer d'une importante croissance sur le long terme dans ce pays. Le choix du port de Marseille, que les navires de Costa Croisières ont commencé à desservir dès les années 1980, est une conséquence logique des excellentes relations entretenues avec les institutions locales et est aussi un stimulant au développement actuel du port », souligne Pier Luigi Foschi, Président de Costa Croisière. L'armement fut le premier à avoir déployé des paquebots à partir de Marseille. Les relations avec la cité provençale datent du début des années 80 et ont été marquées, en mai 1996, par le lancement de la première série de croisières hebdomadaires proposées chaque samedi, du printemps à l'automne, au départ de Marseille. Costa signait alors une formule inédite en France, en partenariat avec la Ville, la Chambre de Commerce, le Port Autonome, les professionnels et institutions fédérés au sein du Club de la Croisière Marseille-Provence. « Le groupe fut le premier grand opérateur du marché de la croisière à se fixer à Marseille avec le Costa Romantica en 1996 puis le Costa Classica en 1999. Costa Crociere réserva ensuite à Marseille, l'honneur et la primeur de la présentation de ses bateaux aux opérateurs du marché français. Aujourd'hui encore l'annonce de Costa Crociere consacre la volonté du groupe de développer sa présence sur le marché français de la croisière à partir de Marseille », précise pour sa part Jacques Truau, Président du CCMP. Forte de ses dix ans de présence, Costa continue de proposer aux vacanciers français la cité phocéenne comme tête de pont pour un accès facile et rapide à « La Dolce Vita », un itinéraire conçu pour naviguer la nuit et découvrir chaque jour une véritable mosaïque de cultures et de paysages : l'Italie, la Sicile, la Tunisie, les Baléares et l'Espagne en un seul voyage. Pour la saison estivale 2007, la croisière « Dolce Vita » sera proposée depuis Marseille chaque samedi du 7 avril au 20 octobre à bord du Costa Fortuna, lancé en 2004.

Le Serena, 12ème unité de la flotte Costa

Sistership du Costa Concordia, livré par Fincantieri en juillet dernier, le Serena mesurera 290 mètres de long pour une jauge de 112.000 tonneaux. Disposant de 1502 cabines, il sera armé par 1100 membres d'équipage. Cette série de paquebots est dotée des plus importants espaces de remise en forme et de bien être embarqué. Ainsi, le Samsara Spa s'étale sur 2100 mètres carrés et deux ponts. Il se composera d'une salle de sports, de thermes, d'une piscine couverte pour la balnéothérapie, de salles de soin, d'un sauna, d'un hammam et d'un solarium. Par rapport à son aîné, le Serena disposera d'un plus grand nombre de cabines Samsara, celles-ci passant de 67 à 99. A bord, les vacanciers pourront aussi tester un véritable simulateur automobile Grand Prix et se détendre au bord de deux piscines dotées d'une verrière amovible. L'une d'elle équivaut à un volume de 60 m3 et sera équipée d'un écran géant de 18 m2. A la belle étoile, l'espace se transformera en une salle de cinéma. Par ailleurs, Ettore Bocchia, le chef du Grand Hôtel de la Villa Serbelloni à Bellagio en Italie et étoilé du Guide Michelin, a élaboré le menu du restaurant « A la carte » du Costa Serena. Dans la tradition des plus récents navires Costa, le design intérieur du nouveau paquebot amiral, créé par l'architecte de Miami Joe Farcus, à qui l'on doit la décoration des paquebots Carnival, suivra un parcours thématique basé, pour le Costa Serena, sur les mythologies grecque et romaine. Pour sa première saison estivale, le navire se positionnera à Venise. La grande croisière inaugurale du 26 mai 2007 (8 jours) et les croisières hebdomadaires de juin à novembre (« Visions d'Orient », en 7 jours) visiteront l'Italie, la Grèce, la Turquie et la Croatie, avec des escales à Bari, Olympe, Izmir, Istanbul et Dubrovnik. L'hiver prochain, des croisières de 10 et 11 jours seront proposées autour des îles Canaries. De 2007 à 2010, Costa Croisières enrichira sa flotte de quatre nouvelles unités pour un investissement total de près de 2 milliards d'euros. Après le Costa Serena, un troisième bateau de cette classe sera livré en 2009. Par ailleurs, Fincantieri réalisera, également, deux paquebots de 92.700 tonneaux (2828 passagers), livrables au printemps 2009 et en mars 2010. Ces nouveaux navires porteront la flotte Costa à 15 navires en 2010, pour une capacité totale d'accueil de plus de 30.800 passagers en base double.
___________________________________________________

- Voir la fiche technique des Costa Concordia

Costa Croisières | Toute l'actualité des paquebots et de la croisière