Croisières et Voyages
Costa Concordia : La demande de peine négociée du commandant rejetée

Actualité

Costa Concordia : La demande de peine négociée du commandant rejetée

Croisières et Voyages

Le parquet du tribunal de Grossetto a rejeté la demande de peine négociée, déposée par Francesco Schettino, commandant du Costa Concordia au moment de son naufrage, le 13 janvier 2012. L'officier avait proposé, comme l’autorise la procédure pénale italienne, de purger une peine de prison de trois ans et quatre mois. Un accord refusé par le procureur qui estime que le commandant, notamment accusé d’homicides involontaires, a eu un rôle central dans le drame, qui a coûté la vie à 32 personnes. Il a en revanche reçu les demandes de peines négociées formulées par les cinq autres prévenus, quatre officiers du paquebot et le responsable de la cellule de crise de la compagnie italienne Costa Croisières. Le commandant Schettino sera donc jugé par le tribunal dans les semaines à venir.

Accidents, pollutions