Croisières et Voyages
Costa Croisières commande deux paquebots géants propulsés au GNL

Actualité

Costa Croisières commande deux paquebots géants propulsés au GNL

Croisières et Voyages

La compagnie italienne a dévoilé hier, à Milan, son tout nouveau projet de paquebots. Baptisé Excellence, il porte sur deux unités de 183.200 GT de jauge et 2605 cabines, dont la mise en service est prévue en 2019 et 2020. Le contrat comprend également des options pour des navires supplémentaires. Les Excellence seront les plus gros bateaux de croisière sous pavillon européen réalisés jusqu’ici et battront le record de capacité détenu depuis 2009 par les unités de la classe Oasis of the Seas. Ils pourront, en effet, accueillir jusqu’à 6600 passagers  contre 6300 pour les mastodontes de Royal Caribbean, qui conserveront néanmoins le titre de plus grands paquebots du monde avec leurs 362 mètres de long et 227.000 GT de jauge. Les futurs fleurons de Costa Croisières seront en tous cas bien plus gros que le dernier Costa Diadema (306 mètres, 132.500 GT, 1862 cabines pour 4947 passagers en capacité maximale). Ils se distingueront également par l’adoption d’une propulsion au gaz naturel liquéfié permettant de réduire significativement leur emprunte environnementale. Une nouveauté majeure dans le monde de la croisière, sur laquelle nous reviendrons plus loin.

 

Projet Excellence (© COSTA CROISIERES)

Projet Excellence (© COSTA CROISIERES)

 

Commande groupée avec AIDA chez Meyer

Les Excellence seront basés sur un design similaire à celui des deux unités commandées au mois de juin pour AIDA Cruises, la  filiale allemande de Costa. Livrables en 2018 et 2020, ces paquebots seront réalisés par Meyer Werft à Papenburg, en Allemagne. Ceux de Costa verront quant à eux le jour dans le chantier de Turku, en Finlande, repris l’an dernier par le constructeur allemand. Pour la première fois depuis les Costa Atlantica et Costa Mediterranea, sortis en 2000 et 2003 des cales finlandaise (Helsinki), Costa Croisières va donc faire réaliser ses paquebots hors d’Italie, où Fincantieri a réalisé pour son compte 10 navires entre 2003 et 2014.

Il s’agit d’une surprise dans la mesure où, pour des raisons politiques et d’image, Costa était depuis plus d’une décennie restée fidèle au constructeur italien. On rappellera néan

Costa Croisières | Toute l'actualité des paquebots et de la croisière