Croisières et Voyages
Costa : Un « nouveau design » pour les paquebots construits en Italie

Actualité

Costa : Un « nouveau design » pour les paquebots construits en Italie

Croisières et Voyages

Fin décembre, le groupe américain Carnival Corporation a signé avec les chantiers italiens Fincantieri un nouvel accord devant aboutir, cette année, à la commande de quatre nouveaux paquebots livrables en 2019 et 2020. Parmi eux se trouvent deux navires destinés à Costa Asia, la filiale chinoise de la compagnie italienne. S’ajoutant aux paquebots géants de 183.200 GT et 5200 passagers commandés l’été dernier en Finlande (projet Excellence), ces navires supplémentaires, dont la jauge est annoncée à 135.500 GT et la capacité à 4200 passagers, seront-ils dérivés du dernier Costa Diadema (132.500 GT, 3724 passagers), livré par Fincantieri fin 2014 ? Au siège de Costa Croisières, on indique que les futurs navires adopteront « un nouveau design », sans plus de précision pour le moment.

Une adaptation des Vista de CCL ?  

Deux options sont dès lors possibles. Soit une nouvelle évolution de la plateforme mutualisée depuis plus d’une décennie entre Costa et Carnival Cruise Lines. La dernière version en date est le Carnival Vista (133.500 GT, 3936 passagers) que Fincantieri livrera à CCL au printemps. Par rapport aux trois unités de la classe Carnival Dream (2009-2012) et au Costa Diadema, basés sur la même coque (elle-même étant une évolution des Carnival Conquest et Costa Concordia), ce navire et son sistership (livrable en 2018) sont plus longs, offrent une capacité légèrement supérieure et voient leur aménagement intérieur modifié, sans oublier une nouvelle poupe avec une structure en queue de canard et une propulsion comprenant des pods (moteurs électriques placés dans des nacelles orientales).

 

(© : 

(© : CCL)

 

Si extérieurement, à part pour l’arrière, ces nouveaux paquebots ressemblent fortement à la série précédente, ils intègrent donc un nombre assez conséquent de nouveautés, ce qui fait dire à CCL qu’ils adoptent un nouveau design. Il pourrait donc en être de même pour Costa, ce qui serait somme toute logique car on serait alors dans la continuité d’une politique permettant, par mutualisation entre filiales du groupe Carnival, d’accroître les effets de série et donc de faire des économies sur les études et la construction. Ainsi, sur une base commune, chaque marque développe son propre produit.

Un prototype ?

L’autre solution serait pour Costa - mais aussi P&O Cruises Australia puisque l’un des quatre navires de la nouvelle commande est destiné à la filiale australienne du groupe et sera du même type – de bénéficier d’un paquebot prototype. En clair, inaugurer un design totalement nouveau, ce qui serait la première fois avec les chantiers italiens depuis l’acquisition de la compagnie par Carnival en 1997. En termes de délais, cette hypothèse tient la route car on considère qu’il faut environ trois ans entre la commande et la livraison d’un navire prototype. Ce que semblerait indiquer une mise en service du premier paquebot de Costa Asia en 2019. Toutefois, cette date est aussi, probablement, liée au plan de charge de Fincantieri, les chantiers du constructeur italien, en particulier ceux de Monfalcone et Marghera, étant pleins en 2017 et 2018. Le sistership du Carnival Vista devant entrer en service en 2018, il y aurait donc une grande logique à poursuivre la série en 2019 et 2020 avec deux unités dérivées D'autant que ce type de paquebots, conçus comme des clubs de vacances flottants, se prête bien au marché asiatique, très axé sur les mini-croisières festives et proposant de nombreuses animations, de vastes espaces pour le shopping et de grands casinos.

 

Projet Excellence (© : 

Projet Excellence (© : COSTA CROISIERES)

 

Complémentaire du projet Excellence

Pour mémoire, le projet Costa Asia va permettre à la compagnie italienne, présente en Chine depuis 2006 et qui y déploiera cette année un quatrième navire (sur une flotte de 15 paquebots), de se renforcer sur ce marché en pleine croissance et d’y déployer des unités neuves et conçues dès l’origine pour la clientèle locale. Le développement de Costa Croisières sur les autres marchés, en particulier l’Europe, sera assuré grâce au projet Excellence, qui verra la livraison en 2019 et 2020, par le chantier finlandais Meyer Turku, de deux mastodontes très innovants et adoptant un nouveau design, avec pour la première fois dans l’industrie de la croisière une propulsion duale (carburant classique/GNL). 

 

Costa Croisières | Toute l'actualité des paquebots et de la croisière