Défense

Actualité

Cotecmar renforce son partenariat avec Thales et dévoile un design d’OPV

Défense

A l’occasion du salon Expodefensa, qui s’est déroulé cette semaine à Bogota, le chantier colombien Cotecmar a signé un accord avec le groupe d’électronique français en vue de renforcer un partenariat noué en 2015. Il s’agit selon Thales de développer les capacités de défense colombiennes via des synergies et la combinaison des gammes de produits des deux entreprises. Celles-ci vont notamment évaluer de possibles opportunités dans les domaines des systèmes de combat, des systèmes de commande et de contrôle, des systèmes de communication et d’information, ainsi que dans les radars et sonars.

Par ailleurs, Cotecmar a profité du salon pour dévoiler le design du premier patrouilleur hauturier de conception entièrement colombienne, la marine de ce pays s’étant jusqu’ici équipée de bâtiments adoptant des design étrangers. C’est le cas de ses corvettes du type Padilla (HDW), de ses nouveaux OPV 80 (Fassmer) ou encore des patrouilleurs du type Punta (STX).

 

 

Se servant de son expérience récente dans la construction de trois OPV 80 pour la marine colombienne, Cotecmar a imaginé une plateforme de 93 mètres de long pour 14 mètres de large, avec un déplacement de 2550 tonnes en charge. Capable de dépasser 20 nœuds et d’opérer pendant 40 jours sans ravitaillement, avec une autonomie de 10.000 milles à 12 nœuds, l’OPV 93 est conçu pour être mis en œuvre par 64 marins, avec la possibilité d’accueillir 36 personnes supplémentaires. Il peut être équipé d’une tourelle jusqu'à 76mm, un système multitubes ou surface-air de type RAM, des canons télé-opérés de petit calibre, de grandes embarcations semi-rigides et dispose d’une plateforme et d’un hangar pour un hélicoptère (comme le Seahawk ou le Lynx) ou des drones. Un espace modulaire permet d’embarquer deux conteneurs de 20 pieds. Cotecmar table sur une commande de trois unités de ce type par la marine colombienne en 2018, en vue d'une première livraison en 2022. Et le chantier vise probablement l'export avec ce modèle. 

 

 

Thales