Nautisme
Couach adapte son design d’intercepteur militaire pour le yachting

Actualité

Couach adapte son design d’intercepteur militaire pour le yachting

Nautisme

Après la livraison à l’Inde, en 2011 et 2012, de 15 intercepteurs du type 1300 FIC (Fast Intervention Craft) de sa gamme Placoa, le chantier Couach de Gujan Mestras a décidé d’adapter ce design au secteur du yachting. Il en résulte un bateau ultra-rapide de 13.6 mètres de long, 3.8 mètres de large et 0.9 mètre de tirant d’eau, capable d’atteindre la vitesse de 52 nœuds. Le Hornet, c’est son nom, est équipé de deux moteurs diesels MAN R6-800 de 800 cv chacun, avec des hélices Rolla couplées à des arbres articulés Arneson. Sa coque en V profond, construite comme celle du 1300 FIC en composites (Kevlar, fibre de verre, aramides et fibre de carbone), présente un déplacement lège de 11 tonnes. « Le Hornet présente un comportement marin hors du commun même à très hautes vitesses. Négociant parfaitement les courbes sans giter, il se propulse à plus de 50 noeuds sans taper sur la vague. Le Hornet sera le seul day-boat du marché à proposer à bord exactement les mêmes équipements que l’on retrouve sur les bateaux militaires assurant ainsi une fiabilité, un niveau de technicité et une robustesse inégalées », affirme Couach.

 

 

Le Hornet (© COUACH)

Le Hornet (© COUACH)

 

Le Hornet (© COUACH)

Le Hornet (© COUACH)

 

 

Homologué pour 12 passagers, le Hornet est doté de 7 sièges bolster (sièges assis debout utilisés en course offshore) et de tout le nécessaire pour passer une journée en mer : La cabine est dotée d’une couchette, d’un WC avec réservoir, d’une vasque avec arrivée d’eau, d’une bouilloire et d’une cafetière expresso 12V. Le meuble en « U » accolé à la console de pilotage contient, quant à lui, un réfrigérateur 90 litres ainsi qu’un point d’eau. Enfin, astuce intelligente, une glacière amovible de 40 litres est cachée sous les coussins du bain de soleil avant. Sur la console de pilotage, l’écran de navigation 12 pouces est entouré de l’électronique de motorisation et du système de commande de propulsion. On notera la présence de Mastertrim permettant un réglage automatique de l’équilibrage du bateau.

 

 

Le Hornet (© COUACH)

Le Hornet (© COUACH)

 

 

D’un point de vue esthétique, l’équipe de design, emmenée par Franck Reynaud, a poussé jusqu’au bout le concept de bateau militaire, avec des lignes puissantes et agressives. L'idée était de concevoir une sorte de  « Hummer des mers », en référence au célèbre véhicule de l'US Army décliné ensuite pour le civil. La cabine en composites du 1300 FIC a été remplacée par un hard-top tubulaire en inox micro-billé. Le bain de soleil arrière est monté sur un ensemble tubulaire inox, en rupture esthétique par rapport aux habituels bains de soleil en composites. La sellerie est entièrement constituée d’une toile extérieure haut de gamme et recouvre également la partie supérieure du hard-top. Elle est harmonisée avec la peinture de coque, à dominante de bleu-gris, traitée en mode « camouflage ». Le même thème est développé sur la planche de bain arrière recouverte d’un revêtement antidérapant en synthétique liquide. Peinture, sellerie et autres éléments de style sont, néanmoins, entièrement personnalisables.

Chantier Naval Couach (CNC)