Défense
Couach : Le Hornet intéresse les militaires

Actualité

Couach : Le Hornet intéresse les militaires

Défense

Initialement développé par Couach pour le marché de la grande plaisance, le Hornet, réalisé sur la base des intercepteurs du type 1300 FIC, rencontre aussi un très vif succès auprès des militaires. Plusieurs délégations étrangères ont déjà testé le bateau et, selon le constructeur girondin, ont été particulièrement frappées par le sentiment de sécurité ressenti pendant les manœuvres de poursuite simulées par mer formée et à grande vitesse. Il en résulte pour ces militaires, dit-on chez Couach, le sentiment que les agresseurs identifiés pourront difficilement échapper au Hornet. 

 

Le Hornet (© COUACH)

Le Hornet (© COUACH)

 

Reprenant la coque du 1300 FIC ainsi que sa motorisation, avec des hélices Rolla couplées à des arbres articulés Arneson, le Hornet, qui constitue donc une version « open » - sans timonerie fermée - de son aîné, privilégie la vitesse pour pousser au maximum les capacités d’interception. Un peu plus léger que le 1300 FIC, il atteint sans peine 52 nœuds et peut lui aussi mettre en œuvre des mitrailleuses de 12.7mm et 7.62mm.

 

1300 FIC indien (© COUACH)

1300 FIC indien (© COUACH)

 

Les intercepteurs indiens ne chôment pas

 

Pour mémoire, c’est l’Inde qui est le premier client des 1300 FIC (Fast Intervention Craft), dont elle a commandé 15 exemplaires, livrés en 2011 et 2012 par Couach. Depuis leur mise en service, ces intercepteurs de 13 mètres ont fait beaucoup parler d’eux et suscitent un fort intérêt de la part de plusieurs marines. Très réussis, les bateaux indiens accomplissent sans relâche des missions de surveillance et de protection dans les eaux indiennes, notamment autour des grands ports, comme celui de Mumbai, où ils sont un élément clé du dispositif de sécurité de la base navale, de l’imposante zone de mouillage de la baie et des installations portuaires.

 

1300 FIC indien (© COUACH)

1300 FIC indien (© COUACH)

 

Capables d’atteindre 50 nœuds grâce à deux moteurs diesels MAN R6-800 de 800 cv chacun, les 1300 FIC se caractérisent par leur manœuvrabilité et leur excellente tenue à la mer liée à leur design de carène, avec une coque en V profond réalisée en composite (Kevlar, fibre de verre et fibre de carbone). Très résistants, ils ont une superstructure et des vitrages blindés, avec un matériau de type Twaron, à base de fibres d’aramide. L’armement peut comprendre une mitrailleuse de 12.7mm à l’avant et deux affûts de 7.62mm à l’arrière. Couach propose également un modèle un peu plus grand, long de 15 mètres, avec une embarcation semi-rigide et un canon télé-opéré de 20mm. 

Couach