Défense
Couach renouvelle sa gamme de patrouilleurs
ABONNÉS

Actualité

Couach renouvelle sa gamme de patrouilleurs

Défense

Après les intercepteurs, marché sur lequel il a remporté de beaux succès ces dernières années, le chantier Couach de Gujan-Mestras, sur le bassin d’Arcachon, souhaite revenir sur segment des patrouilleurs. En particulier les unités de petites tailles plutôt dévolues aux opérations littorales et à la surveillance de la zone économique exclusive. Pour cela, il renouvelle sa gamme avec de nouveaux modèles, que nous vous présentons aujourd’hui. Tous ces bateaux sont proposés avec une construction entièrement en matériaux composites (polyester – GRP), spécialité du constructeur girondin.

Alors que le chantier, qui peut produire des coques de plus de 50 mètres (les dernières de cette taille réalisées à Gujan-Mestras étant des yachts livrés en 2012 et 2014), réfléchit à un nouveau design de patrouilleur de 42 mètres à propulsion hybride, le plus grand des nouveaux modèles mis récemment sur le marché est pour l’instant le 3200 OPV. Une unité de 32.3 mètres de long pour 7.4 mètres de large et moins d’1.9 mètre de tirant d’eau. Doté d’une carène taillée pour la haute mer, ce bateau peut atteindre la vitesse de 29 nœuds par un état de mer 3  et 18 nœuds par mer 5. La propulsion comprend trois moteurs diesels, deux de 1960 cv et un de 1450 cv, entrainant chacun une ligne d’arbre. Pour les vitesses lentes (autour de 5 nœuds), un seul moteur (celui du centre de 1450 cv) est suffisant, alors que pour les allures moyennes (jusqu’à une vingtaine de nœuds) les deux moteurs de 1960 cv, situés sur les côtés, prennent le relais. Puis, pour les vitesses les plus élevées, le moteur central vient en complément. Une architecture originale qui permet d’optimiser le régime des machines et, ainsi, de gagner sur la consommation et la maintenance.

 

Chantier Naval Couach | Toute l'actualité du chantier girondin Euronaval 2020 - Euronaval-Online