Nautisme
Coup d'envoi des demi-finales de la Louis Vuitton Cup

Actualité

Coup d'envoi des demi-finales de la Louis Vuitton Cup

Nautisme

Ils ne sont plus que quatre défis dans l'arène valencienne. Aujourd'hui, à partir de 15h00, le premier duel entre les Américains de BMW Oracle Racing et des Italiens de Luna Rossa Challenge ouvrira les demi-finales de la Louis Vuitton Cup. Dix minutes plus tard, l'autre paire, composée du Desafío Español 2007 et de Emirates Team New Zealand, entrera en piste.
A l'issue des deux Round Robins, consacrant l'équipe néo-zélandaise avec 17 victoires en 20 matches, le skipper Dean Barker a annoncé le 9 mai le choix du défi espagnol pour adversaire en demi-finales. Cette décision induisant le face à face entre l'équipage de Chris Dickson et celui de James Spithill. Lors du tirage au sort effectué pendant la conférence de presse tenue dimanche à Valencia, nous avons appris que pour le premier match, les Kiwis et les Italiens entreront du côté droit - favorable et prioritaire - de la zone de pré départ. Dans les manches suivantes, l'entrée tribord alternera entre chaque adversaire.
« Si nous sommes considérés comme favoris face aux Espagnols, à ce stade, le tableau des points est vide » a déclaré l'Américain Terry Hutchinson, tacticien de Emirates Team New Zealand, avant d'ajouter « nous pouvons nous attendre à des séries de neuf matches en demi-finales et en finales. Nous nous sommes préparés à disputer neuf courses face aux Espagnols et il serait naïf d'aborder cela différemment. »
« Nous avons bien récupéré, nous avons aussi visionné les pré départs de Emirates TNZ et effectué quelques modifications sur le bateau » a précisé de son côté Karol Jablonski, le barreur du défi espagnol. « Affronter les Néo-zélandais est une bonne opportunité pour nous. Même s'ils nous ont toujours battus, nous avons eu des duels serrés et nous avons ici une nouvelle chance de l'emporter. L'équipe abordera ces matches plus motivée et déterminée que jamais et je sais que nous avons du potentiel. »

Le jeu change

Désormais, un seul plan d'eau, sur le rond nord, un seul match par jour au programme pour chaque équipe et un seul point par victoire, contre deux en Round Robin. Les demi-finales se jouent en « un contre un » dans chaque paire, et la première équipe à remporter cinq points se qualifie pour les finales. Les quatre équipes repartent d'une feuille blanche, aucun des points acquis précédemment n'étant conservé. En conférence de presse, les quatre syndicats ont annoncé qu'ils courront avec le même Class America que la semaine dernière soit NZL 92 pour Emirates Team New Zealand, ESP 97 pour le Desafío Español 2007, USA 98 pour BMW Oracle Racing et ITA 94 pour Luna Rossa Challenge. « Vous n'accédez pas aux demi-finales de cette compétition sans être à très haut niveau » a remis en perspective James Spithill, barreur de Luna Rossa Challenge. « Nous nous sommes préparés à des duels difficiles et j'espère que nos adversaires seront agressifs et feront du bon travail. »
« Je ne crois pas que nous verrons des bateaux se toucher trop souvent » a précisé Chris Dickson, barreur et skipper de BMW Oracle Racing, suite à la collision avec Luna Rossa lors de l'Act 12 qui avait disqualifié l'équipe italienne. « Nous avons eu souvent des courses extrêmement serrées avec Luna Rossa et je suis sûr que nous allons encore en avoir. »
___________________________________________

- Retrouvez le classement complet sur AmericasCup.com

America's Cup