Nautisme
Coup Louis Vuitton : Les Suédois trébuchent, le Desafío Español en demi-finales

Actualité

Coup Louis Vuitton : Les Suédois trébuchent, le Desafío Español en demi-finales

Nautisme

Le drapeau ibérique flotte haut à Valencia. La défaite de Victory Challenge face aux Néo-zélandais annule les espoirs suédois d'accéder aux demi-finales de la Louis Vuitton Cup. Le Desafío Español 2007 complète ainsi le carré d'As, aux côtés de BMW Oracle Racing, Emirates Team New Zealand et Luna Rossa Challenge. A la veille de l'issue de cette première phase palpitante des éliminatoires des challengers, une inconnue électrisait encore hier le plan d'eau. Un seul point sépare les deux écuries en tête du classement qui s'affronteront aujourd'hui. Cet ultime duel entre les Américains et les Néo-zélandais - toujours invaincus - déterminera le leader des demi-finalistes qui choisira son adversaire pour la seconde étape de la Louis Vuitton Cup.

L'erreur fatale de Victory Challenge

Hier, tout s'annonçait bien pour les Suédois. A une minute du départ, Emirates Team New Zealand est coincé dans le dévent de SWE 96. Le sablier est presque vide et Dean Barker doit virer. NZL 92 ralentit et coupe la ligne en deuxième rideau. Si les Kiwis rattrapent leur retard, les Scandinaves maîtrisent le premier bord et enroulent la marque 10 secondes avant leur poursuivant. Mais c'est là où tout s'emballe. Au milieu du bord de portant, l'équipage de Magnus Holmberg déclenche en premier un empannage, ouvrant ainsi le passage aux Néo-zélandais qui ne se font pas prier. Au prochain croisement, le spi rouge est bien devant. On le sait, les Kiwis excellent dans l'art du contrôle de leur adversaire, si rapide et déterminé soit-il. La porte reste verrouillée devant les Suédois. Les Néo-zélandais emportent leur neuvième victoire consécutive.
La 32e America's Cup s'achève ici pour Victory Challenge qui ne dépassera plus la 5e place. L'histoire s'arrête sur une erreur mais le parcours de cette équipe est remarquable surtout qu'à la différence des cinq défis qui l'entourent au classement, le syndicat suédois ne dispose que d'un seul bateau neuf.

L'Espagne en fête, pas de miracle chez les italiens

Sur le plan d'eau puis dans le Port America's Cup, le public valencien agite en criant le drapeau jaune et rouge. Si le Desafío Español 2007 s'incline sans éclat devant le leader américain, la chute des Suédois qualifie l'équipe locale pour les demi-finales. Le pays, plus habitué à célébrer les exploits des as du ballon rond, s'est enflammé devant les réussites de son challenger national.
Pas de miracle en revanche dans la rencontre italienne. Malgré un excellent départ de Mascalzone Latino, Luna Rossa Challenge prend rapidement l'ascendant sur les Napolitains. La tension remonte dans le dernier bord, lorsque ITA 99 recolle la jupe gris métallisé de ITA 94 mais Luna Rossa l'emporte de 7 secondes.

Areva Challenge dans la course à la 7e place

Avec une nouvelle victoire, face aux Allemands de United Internet Team Germany, Areva Challenge cumule désormais 17 points dans ce Round Robin et hier soir, la 7e place était en ligne de mire des hommes de Sébastien Col. Le rival s'appelle Team Shosholoza. Un point sépare ces deux équipes qui s'affrontent aujourd'hui. Si les Français l'emportent, ils grimpent d'un cran, en revanche, si les Sud-africains gagnent, leurs deux nouveaux points les mettraient ex-aequo avec Mascalzone mais cela ne changerait pas le classement. En effet, en cas d'égalité, le Louis Vuitton Ranking (suite aux Louis Vuitton Acts) fait foi, et après l'Act 13, les Italiens (5e) précédaient de deux places Team Shosholoza (7e).

Bye bye China Team et seconde victoire de + 39 Challenge

Le Fils du Dragon a tiré sa révérence. De repos ce mercredi, China Team courrait hier sa dernière régate de la 32e America's Cup. + 39 Challenge a emporté facilement sa seconde victoire du Round Robin 2. Au-delà de cette nouvelle défaite, CHN 95 naviguait avec un Singapourien et quatre Chinois à son bord. Si China Team quitte la scène en bas du classement, rappelons que l'objectif du tout premier syndicat chinois de l'histoire était d'ouvrir les portes de la Coupe à des marins de ce pays, et de ce point de vue, c'est une réussite.
___________________________________________

- Retrouvez le classement complet sur AmericasCup.com

America's Cup