Nautisme
Coupe de l'America : Une finale Etats-Unis - Nouvelle-Zélande

Fil info

Coupe de l'America : Une finale Etats-Unis - Nouvelle-Zélande

Nautisme

C'est fait ! Lundi, en finale de la Coupe Louis Vuitton, les Néo-Zélandais ont donc inscrit le 5e point face aux Suédois d'Artémis qui auront été à la hauteur lors des sept duels disputés. Les Kiwis, emmenés par le jeune et talentueux Peter Bruling (26 ans), vont donc retrouver le Defender américain « Oracle Team USA » de Jimmy Spithill qui avait réussi, en 2013 à San Francisco, la « remontada » - que l'on peine aujourd'hui encore à expliquer... - la plus incroyable de l'histoire du sport. Mené 8 à 1, Oracle avait gagné 9 à 8. Gagnant ainsi le droit de conserver l'aiguière d'argent, avant de changer tout : le format, le bateau, le lieu de la compétition et, bien entendu, le règlement de la 35e édition.

Un point d'avance


Aux Bermudes, les Américains, financés par Larry Ellison, 7e plus grande fortune mondiale, ont osé bidouiller les règles comme jamais. Ils se sont invités dans les éliminatoires, sans risque de se faire éliminer et y ont empoché un point, comptabilisé pour la finale. Aussi incroyable et antisportif que celui puisse paraître, « Team New Zealand » commencera la finale avec - 1 point. Comme si un pays, organisateur de la Coupe du monde de football, disputait les éliminatoires, tout en s'assurant une place en finale avec un but d'avance... On le sait depuis longtemps, la Coupe de l'America peut rendre fou ! Aussi, entre des Américains, prêts à tout pour conserver le plus vieux trophée sportif au monde, et des Néo-Zélandais qui, en cas de victoire, pensent revenir aux monocoques, on vous laisse choisir...
Finale, du samedi 17 au mardi 27 juin.



Un article de la rédaction du Télégramme