Nautisme
Coupe Louis Vuitton : BMW ORACLE Racing mène à la mi-temps

Actualité

Coupe Louis Vuitton : BMW ORACLE Racing mène à la mi-temps

Nautisme

Hier, les 11 challengers ont renoué avec la compétition : deux séries de matches ont été disputées dans une brise thermique légère de 8 à 10 noeuds. Cette neuvième journée de Louis Vuitton Cup marquait aussi la première moitié du Round Robin 1. BMW ORACLE Racing, seul équipage invaincu, occupe la tête du classement, tandis que Shosholoza a commis l'exploit de la journée en battant Luna Rossa Challenge.
Les Sud-africains furent donc les, tombeurs de Luna Rossa, une des grandes favorites de cette Louis Vuitton Cup. Les hommes de Shosholoza, déjà surprenants leaders de BMW ORACLE Racing deux jours auparavant, avaient failli en cours de route, victimes de leur fébrilité. Cette fois, l'étincelle s'est transformée en coup d'éclat. A la barre de RSA 83, Paolo Cian maîtrise parfaitement son départ et s'élance en tête, avec une longueur d'avance sur Spithill et les siens. En confiance grâce à un bateau visiblement rapide dans le petit temps, les « Sud-Af' » contrôlent la course de bout en bout et parviennent à conserver leur maigre avance (17 secondes à la première marque au vent, 14 à la seconde) jusqu'à la ligne d'arrivée. A bord du bateau noir, c'est l'explosion de joie. La première équipe africaine à figurer dans l'America's Cup inflige sa première défaite à Luna Rossa, un des poids lourds de la compétition ! Les Italiens ne s'attendaient pas à ce mauvais scénario, et avaient probablement en ligne de mire leur rencontre avec BMW ORACLE Racing dans le flight 5, le premier choc de cette Louis Vuitton Cup.

Une victoire importante pour BMW ORACLE Racing

Ce match tant attendu a tenu ses promesses, hier, en terme de suspense. Après un départ à égalité, le premier louvoyage ressemble à un grand test de vitesse entre les deux rivaux. ITA 94 et USA 98, comme reliés par un fil invisible, réalisent toute la régate au contact, avec un léger avantage pour l'équipage américain. Tout l'art de Chris Dickson a été de contenir la menace italienne, bien tangible sur les deux bords de portant. L'avance de BMW ORACLE Racing n'a jamais été supérieure à 9 secondes. elle fond à 6 secondes sur la ligne d'arrivée. Mais peu importe l'écart. Cette victoire sur un des syndicats leaders de la 32e America's Cup est précieuse pour les hommes de Dickson.
Hier soir, après cinq matchs disputés, ils sont la seule équipe invaincue et prennent logiquement la tête du classement du Round Robin 1 devant Emirates Team New Zealand (qui n'a courru que 4 matchs), auteur aujourd'hui d'un sans faute. Les équipiers de Dean Barker ont remporté aisément leurs deux régates du jour, la première contre les Français d'Areva Challenge, la deuxième contre le Desafío Español 2007, en dépit d'un premier louvoyage très accroché contre ESP 97.

Troisième au classement provisoire, Luna Rossa Challenge a probablement vécu aujourd'hui sa pire journée. Les Italiens ont déjà 'grillé quelques cartouches' et sont talonnés par trois équipes ex-aequo en points : leur compatriote de Mascalzone Latino, les Suédois de Victory Challenge et les Sud-africains, en pleine courbe ascendante.
Les Français d'Areva Challenge, deux points derrière le Desafío Español, cumulent deux victoires pour deux défaites et n'ont pas encore mangé leur pain noir. Les prochains flights (6 et 7) vont en effet les opposer à des adversaires plus forts sur le papier.
Enfin, seules deux équipes affichent un zéro pointé à la moitié de ce Round Robin 1 : +39 Challenge et China Team.
___________________________________________

- Retrouvez le classement complet sur AmericasCup.com

- Retrouvez l'actualité du défi français sur dcnarevachallenge.dcn-group.com


America's Cup