Marine Marchande
Covid-19 : ASN « mobilisé » pour la pose et la maintenance des câbles sous-marins

Actualité

Covid-19 : ASN « mobilisé » pour la pose et la maintenance des câbles sous-marins

Marine Marchande

Télétravail, utilisation importante du streaming en période de confinement : l’épidémie de coronavirus a pour effet indirect de solliciter les réseaux et câbles dont ils dépendent. Ainsi, Alcatel submarine networks (ASN) joue un rôle important alors que « tous les Etats, tous nos clients, toute la population s’appuie sur les infrastructures télécom pour maintenir leurs activités vitales », explique à Mer et Marine l’entreprise appartenant au groupe finlandais Nokia.

Interrogé sur la poursuite de son activité, ASN indique qu’« un maximum de personnes a été mis en télétravail » : « cela permet de maintenir certaines activités de la société (projets, maintenance, offres, achats, paie, formation, informatique R&D, RH, HSE…) », mais « les activités de production et certaines activités de terrain (génie civil, installation, tests, etc.) ont été arrêtées ».

ASN explique encore avoir « mis en place une ‘task force’ pour s’assurer de remplir (ses) missions de maintenance. Une équipe à Paris-Saclay continue de superviser à distance nos réseaux sous-marins et assure un support 24h sur 24h, 7/7j pour nos clients du monde entier. Nos centres de réparation ont repris leur activité mais les retours client pourraient être impactés par la logistique internationale très perturbée en ce moment ».

Du côté de la flotte, les navires de pose (Ile de Sein, Ile de Bréhat, Ile de Batz) « continuent leur activité », alors que « jusqu’ici les conditions sanitaires pour les équipes à bord sont réunies ». Mais ASN n’exclut pas que ses opérations puissent être perturbées face à « des contraintes administratives exceptionnelles », « des difficultés logistiques ou d’organisation des mouvements d’équipages ». Par ailleurs, « les dépôts de câble restent accessibles à nos trois bateaux de maintenance (Ile d’Aix, Lodbrog et Ile d’Ouessant, ce dernier devant entrer prochainement en service, ndlr) qui assurent la réparation des câbles sous-marins dans la zone Atlantique et Nord Pacifique, tant que les conditions sanitaires et réglementaires le permettent ». Là encore, « certains problèmes de logistique commencent à se poser mais nous parvenons à trouver des solutions », indique ASN.

ASN essaye d’anticiper sur le redémarrage de l’activité et envisage d’aménager la période estivale. « Nos clients demandent principalement des clarifications sur l'impact sur leurs projets. Nous communiquons régulièrement avec eux sur ce sujet sachant que l'impact définitif sur chaque projet ne pourra être pleinement évalué et communiqué que quand la situation sanitaire sera définitivement résolue. »

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

ASN | Actualité de l'entreprise spécialisée dans les câbles sous-marins de télécommunication Câbles sous-marins | Actualité des câbliers fibre optique Louis Dreyfus Armateurs