Marine Marchande
Covid-19 : Hong Kong autorise à nouveau les relèves d’équipage

Actualité

Covid-19 : Hong Kong autorise à nouveau les relèves d’équipage

Marine Marchande

Les relèves d’équipage sont à nouveau autorisées sans restrictions dans le port de Hong Kong, l’un des plus importants hub mondiaux. Tous les marins peuvent embarquer ou rejoindre leur domicile sans mesure de quarantaine de quatorze jours ou de permis spéciaux.

Les marins quittant les navires doivent seulement rester à bord  jusqu’à ce qu’il se rendent directement à l’aéroport. Quant à ceux embarquant, ils doivent arriver à l’aéroport quand le navire est déjà à quai et le rejoindre immédiatement. Pas de nuit d’hôtel à terre, donc, le but étant de minimiser les contacts. Par ailleurs, si un membre de l’équipage a de la fièvre ou des symptomes associés à la pneumonie, le capitaine doit avertir les autorités avant l'arrivée du navire. Reste que les vols sont assez limités.

La levée de ces restrictions s’inscrit dans un mouvement d’ouverture progressive des ports. En Asie, Singapour, la Malaisie, le Japon, la Corée du Sud, ou encore les Philippines, autorisent des relèves sous conditions. Elles sont encore prohibées au Vietnam (hormis pour les Vietnamiens) ou à Taïwan. Quant à la Chine, la situation varie selon les ports. Shanghai, Ningbo et Tianjin sont ouverts aux relèves sous conditions, tandis que Zhoushan, Dandong ou Quanzhou sont encore fermés. En Europe, presque tous les grands ports sont ouverts en respectant quelques conditions (sauf pour les ressortissants Schengen). En revanche, les relèves sont presque partout interdites en Amérique centrale (à l’exception du Panama, de Curaçao et de la Barbade), en Amérique du Sud (hormis le Brésil et l’Uruguay) et en Afrique.

Cinquante pays ont pourtant signé le protocole en 12 points de l'OMI pour faciliter les relèves d’équipages coincés chez eux ou à bord des navires. Mais seulement 25% des 400.000 marins à relever ont été rapatriés, selon le Lloyds List.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Coronavirus | Toute l'actualité Covid-19 dans le secteur maritime