Défense
Crash des Rafale Marine : Un enregistreur de vol localisé

Actualité

Crash des Rafale Marine : Un enregistreur de vol localisé

Défense

La Marine nationale a localisé l'enregistreur de vol de l'un des deux Rafale qui se sont crashés, le 24 septembre, au large de Perpignan. L'appareil, dont les données permettront sans doute d'en savoir plus sur les raisons de l'accident, a été retrouvé au milieu de débris mais n'a pas, pour le moment, pu être repêché. La Cellule de Plongée Humaine et d'Intervention sous la Mer (CEPHISMER) de la marine va tenter de remonter l'enregistreur à la surface avec son robot sous-marin ULISSE. Les carcasses des deux Rafale (M22 et M25) gisent par environ 700 mètres de fond, à une quarantaine de kilomètres à l'Est du Cap Béar. Les conditions de récupérations sont rendues difficiles par les conditions météorologiques et la nature des fonds, les débris des avions reposant sur un sol vaseux et en forte pente.
L'accident s'est produit au cours d'une mission d'essais où les appareils, catapultés à pleine charge du porte-avions Charles de Gaulle, emportaient des bidons de kérosène et des maquettes d'armements (AASM, bombes GBU-12 et missiles Mica). Le capitaine de corvette Beaufils a ou être secouru mais l'autre pilote, le capitaine de frégate de réserve Duflot, pilote d'essais de la Délégation Générale pour l'Armement (DGA), a péri dans l'accident.