Marine Marchande
Crise majeure à la tête de MyFerryLink

Actualité

Crise majeure à la tête de MyFerryLink

Marine Marchande

On connaissait l’existence de tensions à la tête de la SCOP SeaFrance, qui gère la flotte de MyFerryLink, avec d’un côté le Conseil de surveillance, présidé par Didier Cappelle, leader du syndicat maritime Nord et de l’autre le Directoire, avec Jean-Michel Giguet et Raphaël Doutrebente. Ces dissensions ont été spectaculairement mises à jour avec la demande, hier, de placement de la SCOP en sauvegarde de justice. C’est le Directoire qui est à l’origine de cette requête examinée aujourd’hui par le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer. Elle fait suite à l’annonce par Didier Cappelle de la convocation d’une réunion du Conseil de surveillance de la SCOP, lundi 13 avril, dans le but de révoquer le Directoire.

Repreneurs privés ou société d’économie mixte ?

La raison de cette volonté de

MyFerryLink