Divers
Crise territoriale au large du Chili et du Pérou

Actualité

Crise territoriale au large du Chili et du Pérou

Divers

Le vote a été net et sans appel. La semaine dernière, le Congrès péruvien a approuvé à l’unanimité le projet de loi modifiant la frontière maritime avec le Chili. Le texte prévoit de délimiter les possessions des deux états non plus en fonction du parallèle, mais selon une ligne équidistante. Une décision unilatérale du Pérou qui a provoqué la colère de son voisin. Santiago refuse ce nouveau découpage qui lui retire plus de 35.000 Km² de zone économique exclusive. Les autorités estiment que cet acte est une véritable atteinte à la souveraineté du pays. En urgence, le président chilien a réuni les états-majors des armées et dépêché des émissaires au Brésil, en Bolivie et en Equateur. « Nous continuerons d’exercer notre souveraineté sur la mer » a déclaré sur un ton très ferme, Ricardo Lagos, alors que son ministre de la défense, Jaime Ravinet, voilait à peine ses menaces

Marine chilienne | Toute l'actualité de l'Armada de Chile