Croisières et Voyages
Croisière de France : Bon taux d'occupation et second navire envisagé en 2009

Actualité

Croisière de France : Bon taux d'occupation et second navire envisagé en 2009

Croisières et Voyages

Malgré des débuts assez chaotiques en termes de communication, Croisières de France, nouvelle compagnie lancée en 2007 par Pullmantur sur le marché français, a réussi une belle saison estivale. Opérationnel depuis la fin mai, son premier bateau, le Bleu de France, a été rempli depuis sa mise en service à hauteur de 85% en moyenne. Il a même fait cabines combles en juillet et août, a-t-on appris auprès de la filiale française du groupe espagnol. En moins de trois mois, quelques 9200 passagers francophones ont déjà voyagé sur le Bleu de France. Ce succès, obtenu sans « brader les prix », souligne-t-on chez CDF, devrait être accentué sous l'impulsion de la nouvelle équipe dirigeante, emmenée en France par Nicholas Sharp, qui a repris la barre au printemps. Pullmantur et sa maison mère, Royal Caribbean, envisagent d'ailleurs de verser un second paquebot à Croisières de France. L'Horizon, un navire de 47.000 tonneaux et 677 cabines, actuellement exploité chez Celebrity Cruises, pourrait être dédié au marché français à partir de septembre 2009.

Le Bleu de France à Marseille (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Bleu de France à Marseille (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Moins de quatre mois après les débuts de CDF, les retours de la clientèle sont excellents, comme nous avons pu récemment le constater à bord du paquebot, qui a croisé tout l'été en Méditerranée et que nous vous ferons prochainement découvrir. Les passagers sont, dans l'ensemble, sensibles à la qualité de la nourriture, la formule « tout inclus », qui comprend les boissons dans le prix de la croisière, et au fait que l'équipage parle français. De plus, le Bleu de France fait souvent office de navire à taille humaine, loin des paquebots géants assimilés à d'énormes clubs de vacances.

Lancé en 1981 en Allemagne, l'ex-Europa, construit pour Hapag Lloyd comme navire de luxe pour des croisières autour du monde, mesure 200 mètres de long pour une jauge de 37.000 tonneaux. Disposant de 374 cabines, dont 309 extérieures, il peut embarquer plus de 800 passagers. Le Bleu de France a été profondément rénové au printemps dernier. Après avoir quitté la flotte de Pullmantur où il était exploité sous le nom de Holiday Dream, le bateau a rejoint les chantiers de Barcelone pour être remis un niveau. De nouveaux espaces publics, notamment un très beau Spa, ont été installés avant que le Bleu de France ne rejoigne Marseille fin mai pour sa traversée inaugurale. Après avoir passé l'été en Méditerranée au départ de la cité phocéenne, avec des escales à Barcelone, Tunis, Naples, Civitavecchia (Rome), Livourne (Florence), il débutera le 22 novembre sa saison hivernale dans les Caraïbes et les Antilles. Au départ de la Romana, en République Dominicaine, il touchera pendant 8 jours et 7 nuits Sainte-Lucie, la Martinique, la Guadeloupe, Saint-Martin et Tortola.
A noter que le Bleu de France a été baptisé hier, à Marseille. C'est Simone Veil, ancien Ministre d'Etat, ancien Président du Parlement Européen, qui a acceprté de parrainer le paquebot lors d'une cérémonie en toute intimité et en présence de Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille.

Nicholas Sharp, Simone Veil et Jean-Claude Gaudin (© : CDF)
Nicholas Sharp, Simone Veil et Jean-Claude Gaudin (© : CDF)