Construction Navale
Croisière : Devenir constructeur, une tentation pour les armateurs ?

Focus

Croisière : Devenir constructeur, une tentation pour les armateurs ?

Construction Navale
Croisières et Voyages

La récente reprise de quatre chantiers allemands par le groupe asiatique Genting peut-elle constituer le début d’un mouvement ? L’explosion du marché de la croisière et celle des commandes de navires, qui atteignent des records historiques, posent en effet aux compagnies des problèmes de sécurisation des moyens de production. Car les chantiers européens capables de réaliser des paquebots sont rares et, surtout, débordés. Ils doivent en effet livrer d’ici 2021 plus de 50 bateaux, pour l’essentiel de très grande taille. 

Genting ouvre la voie

C’est ce qui a poussé Genting, maison-mère des compagnies Star Cruises, Crystal Cruises et Dream Cruises, à prendre le contrôle du chantier Lloyd Werft de Bremerhaven en 2015 avant, il y a quelques semaines, de finaliser le rachat de Nordic Yards, qui comprend des sites à Wismar, Warnemünde et Stralsund. Jusque-là, l’armateur asiatique travaillait généralement avec l’Allemand Meyer Werft, qui livr

Croisières maritimes et fluviales | Actualités du secteur