Croisières et Voyages
Croisière : Le marché français a augmenté de 12% l'an dernier

Actualité

Croisière : Le marché français a augmenté de 12% l'an dernier

Croisières et Voyages

Selon les chiffres de l'Association Française des Compagnies de Croisière, le marché français a atteint 347.000 passagers en 2009, soit une augmentation de 12% par rapport à l'année précédente. La Méditerranée reste la région la plus prisée, près de 7 clients sur 10 optant pour la Grande Bleue. Contrairement au tourisme terrestre, le secteur n'a donc pas souffert de la crise, bien que les revenus générés soient plus bas (baisse des prix, moindres consommations à bord...) L'impact de la conjoncture économique a, en fait, surtout touché les compagnies positionnées sur un segment haut de gamme. Les grands armements, grâce à leurs gros paquebots facilitant les économies d'échelle, ont mieux résisté.
En augmentation de 23% en deux ans, le marché français reste le cinquième d'Europe. L'Hexagone se situe loin derrière la Grande-Bretagne (1.53 million de passagers), l'Allemagne (1.02 million), l'Italie (790.000) et l'Espagne (630.000). La France présente néanmoins un fort potentiel, que les compagnies cherchent à développer de différentes manières. Il s'agit, d'abord, d'en finir avec l'image vieillotte et élitiste qui a collé à la peau du secteur depuis de longues années. Plus familiale et rajeunie, la clientèle est aujourd'hui très diversifiée, surfant sur la démultiplication des offres et la mise en service de très gros bateaux, permettant de rendre ce mode de voyage nettement plus accessible.

De plus en plus d'efforts dans l'Hexagone

Le leader, Costa (plus de 140.000 passagers), n'a jamais autant investi en marketing que l'an passé, notamment au travers de campagnes télévisées. Son principal concurrent, MSC (environ 60.000 passagers) l'a suivi en 2009 sur le petit écran, tout en proposant pour la première fois des croisières au départ de Saint-Nazaire, où sont réalisés ses navires. Lancée en 2008, CDF Croisières de France (30.000 passagers), spécialisée sur le marché tricolore, connaît un bel essor avec ses « croisières à la française ».
D'autres structures renforcent également leurs efforts à destination des passagers français, notamment pour réduire la barrière de la langue. C'est le cas Costa et MSC, mais aussi pour des compagnies américaines. Ainsi, Echos du Large, agent hexagonal de Norwegian Cruise Line, va proposer en 2011 des accompagnements francophones sur tous les navires de NCL déployés en Europe.
Pour 2010, le marché devrait continuer de croître, notamment en raison de l'augmentation de l'offre. Alors que Costa et MSC ont entré en flotte de nouveaux paquebots, le voyagiste TMR relance le mois prochain la marque Paquet, avec des voyages thématiques sur le Costa Allegra au départ de Marseille. Cette initiative sera suivie, en 2011, par celle de TAAJ (ex-Taitbout Voyages), qui commercialisera des croisières au départ de Marseille et Calais.
En dehors des voyages maritimes, on notera que les croisières fluviales réalisent également un beau score dans l'Hexagone. Selon l'AFCC, elle ont attiré, l'an dernier, 170.000 passagers.

Croisières maritimes et fluviales | Actualités du secteur