Croisières et Voyages
Croisière : L’Europe globalement en hausse, la France accuse sa première baisse

Actualité

Croisière : L’Europe globalement en hausse, la France accuse sa première baisse

Croisières et Voyages

A l’occasion du Seatrade de Miami, l'Association Internationale des Compagnies de Croisières (CLIA) a publié hier ses statistiques sur l’évolution du marché européen. Ce dernier continue de croître, quasiment 6.7 millions d’Européens ayant opté en 2016 pour des vacances maritimes, soit 3.4% de plus qu’en 2015. 

Très dynamique ces dernière années, le marché français, qui avait doublé en l’espace de six ans, accuse en revanche, et pour la première fois, une baisse. Celle-ci est d’ailleurs assez sensible (-6.2%), faisant retomber le nombre de croisiéristes français sous la barre des 600.000, soit 574.000 passagers en 2016 contre 615.000 l’année précédente.

Réduction des capacités et contexte électoral

Cette décrue semble essentiellement liée à une baisse de capacités, avec moins de départs proposés depuis les ports hexagonaux. Costa avait ainsi un navire de moins à Marseille l’an dernier, alors que Croisières de France, qui vient de disparaitre, annulait à l’automne plusieurs départs. S’y sont ajoutés, en fin d’année, les premiers effets de l’attentisme de la clientèle tricolore à l’approche des élections. Ce qui n’est d’ailleurs pas une surprise, l’Hexagone étant connu pour subir un fléchissement de la consommation avant les grandes échéances électorales. « 2016 a été une année charnière pour le développement de l'industrie de la croisière en France où, de toute évidence, les ajustements temporaires de capacité proposée ainsi que des crispations à la consommation structurelles au contexte particulier de notre pays ont eu un impact direct sur la croissance de notre filière », confirme le président de CLIA France. Erminio Eschena se montre néanmoins optimiste pour l’avenir : « Dans un marché aux perspectives de pénétration parmi les plus importantes en Europe où les croisières se sont installées durablement dans l'éventail de choix des vacanciers français, nous regardons avec confiance les années futures grâce à l'excellence de la qualité de l'offre et à la diversité de son contenu ».

Encore deux années peu prometteuses

Cela étant, sauf redéploiements de navires

Croisières maritimes et fluviales | Actualités du secteur