Croisières et Voyages
Croisière : RCCL préfère La Seyne à Marseille

Actualité

Croisière : RCCL préfère La Seyne à Marseille

Croisières et Voyages

Le numéro 2 mondial de la croisière a décidé de concentrer ses escales de paquebots à La Seyne-sur-Mer, au détriment de Marseille. Les paquebots de Royal Caribbean Cruise Line (RCCL) doivent réaliser, cette année, pas moins de 47 escales à l'ancien môle d'armement des chantiers, ce qui représente un afflux de plus de 150.000 passagers. La compagnie américaine semble avoir été séduite par l'aménagement du quai seynois. Ce dernier a, notamment, reçu un nouveau bolard, d'une capacité de 200 tonnes, ce qui permettra l'amarrage des plus grands paquebots en toute sécurité. Dans le même temps, le môle d'armement a été aménagé, afin d'améliorer l'accueil des passagers. Autre avantage pour RCCL : La rade de Toulon est, en cas de fort Mistral, plus accessible que le terminal croisière de Marseille, où les commandants des paquebots géants, dont les navires sont très sensibles au vent, hésitent parfois à entrer. Ainsi, en 2009, plusieurs navires n'ont pas osé franchir les passes, préférant se replier vers Toulon.
Malgré le choix de RCCL, Marseille conserve la haute main sur le marché régional de la croisière. La place phocéenne est, notamment, mieux placée comme port d'embarquement de passagers, ce qui est par exemple le cas pour Costa et MSC. RCCL, de son côté, n'embarque pas ses passagers en France.

Royal Caribbean