Croisières et Voyages
Croisière : Royal Caribbean dans le rouge au second trimestre

Actualité

Croisière : Royal Caribbean dans le rouge au second trimestre

Croisières et Voyages

Le numéro 2 mondial de la croisière a enregistré une perte nette de 35 millions de dollars au second trimestre 2009. A la même période de 2008, Royal Caribbean Cruises Ltd affichait un résultat positif de 84.7 millions de dollars. Le groupe américain est directement impacté par les conséquences de la crise économique, mais aussi de la grippe A/ H1N1. L'épidémie a, en effet, entrainé des réorganisations d'itinéraires, principalement au Mexique, sans compter une clientèle qui hésite à embarquer, apeurée par une certaine psychose née de la médiatisation de la grippe.
Par conséquent, le chiffre d'affaires de Royal n'a atteint, au second trimestre, que 1.3 miliard de dollars, soit 300 millions de moins que sur la même période de 2008. « Évidemment, l'économie continue d'être un défi et l'impact de la publicité autour de la grippe H1N1 a été très irritant », explique Richard D. Fain. Le président de Royal Caribbean se veut néanmoins optimiste pour la suite. « La demande est, toutefois, restée remarquablement stable et, avec la performance extraordinaire de nos nouveaux navires, nous attendons avec impatience d'améliorer nos rendements en 2010. En attendant, nous restons très vigilants sur nos coûts de gestion et le niveau de nos liquidités ».
Pour mémoire, le groupe rassemble les compagnies Royal Caribbean Cruise Line (RCCL), Celebrity Cruises, Azamara Cruises, Pullmantur (dont Croisières de France) et TUI Cruises.

Royal Caribbean | Actualité de la compagnie de croisière