Croisières et Voyages
Croisière : Star Cruises se sépare de 50% de Norwegian Cruise Line

Actualité

Croisière : Star Cruises se sépare de 50% de Norwegian Cruise Line

Croisières et Voyages

Troisième groupe mondial de l'industrie de la croisière, Star Cruises annonce la vente de 50% du capital de sa principale filiale, Norwegian Cruise Line. Le fond d'investissement Apollo Management reprendra la moitié de la compagnie pour un milliard de dollars, ce qui implique une réévaluation de NCL à 4 milliards de dollars. Apollo Management, qui a déjà pris le contrôle d'Oceania Cruises en début d'année, disposera d'une majorité de représentants au conseil d'administration de NCL Corporation Ltd, maison mère des flottes NCL & NCL America. La conclusion de cette opération est attendue en octobre : « Bénéficier d'un investissement aussi important par l'un des plus grands groupes d'investissements privés, est un véritable vote de confiance dans la nouvelle NCL que nous avons créée depuis le rachat par Star Cruises en 2000 », estime Colin Veitch, Président Exécutif de NCL Corporation.
La recapitalisation de NCL sera employée au remboursement de l'endettement existant, avec une mise à disposition importante de liquidité pour le financement de l'important programme de construction lancé ces dernières années. Ainsi, 8 paquebots ont été mis en service en à peine six ans, alors que le tout nouveau Norwegian Gem sera inauguré le 3 octobre.

19.700 lits en flotte et 15.000 en construction et en option

Deux navires de croisière géants de 150.000 tonneaux et 2200 cabines ont par ailleurs été commandés à Aker Yards France pour une livraison en 2010 (projet F3). Ce contrat de près de 1.5 milliard d'euros comporte une option pour une troisième unité, dont la commande est attendue d'ici la fin du mois de septembre. Ce programme est, d'ailleurs, le plus important en valeur jamais signé par les chantiers de Saint-Nazaire.
La flotte pleinement en propriété de NCL (à l'exception de 4 navires affrétés à Star Cruises), disposent de 19.740 lits, auxquels il faut ajouter les 15.000 lits actuellement en construction ou en option. « Nous sommes ravis de former ce partenariat avec Star Cruises et la direction actuelle de NCL. Notre investissement aidera NCL à completer sa transition vers la plus jeune flotte de l'industrie de la croisière, avec un produit véritablement original dans la conception de la nouvelle génération de navires F3. Nous sommes certains que la flotte NCL a un potentiel significatif de croissance dans les prochaines années », explique Steve Martinez, d'Apollo Management.

Le cas de NCL America

L'accord signé entre Star Cruises et Apollo Management revient, également, sur la filiale américaine de NCL. Cette division, très coûteuse, est largement responsable des mauvais résultats de Star Cruises. Le groupe avait affiché, au premier trimestre 2007, 79 millions d'euros, dont une soixantaine imputable à NCL et plus particulièrement à NCL America. La filiale, qui arme ses navires sous pavillon US, est handicapée par des coûts salariaux très élevés. « Dans le cadre de l'investissement d'Apollo dans NCL, Apollo et Star Cruises ont conclu un accord additionnel concernant les opérations de la flotte sous pavillon américain de NCL America et prévoyant un report des considérations financières devant être payées à Star Cruises par NCL. Ce sub-accord est destiné à supporter le développement de NCL America dans des termes proches des originaux et de permettre à NCL.A de bénéficier des différentes mesures mises en place pour augmenter les prix moyens et de réaliser des économies sur les coûts de recrutement et de masse salariale », précise la maison mère. Afin de limiter les pertes, l'un de ses trois paquebots, le Pride of Hawai'i, sera transféré en 2008 chez NCL où il deviendra Norwegian Jade. Ce transfert avait été décidé en mai dernier. L'avenir de NCL America dépendra des résultats du plan de redressement de la compagnie.
C'est en 2000, à la faveur d'une OPA, que Star Cruises, filiale du groupe asiatique Gentling, s'était emparé de Norwegian Cruise Line.

Norwegian Cruise Line | Toute l'actualité de la compagnie de croisière NCL