Croisières et Voyages

Actualité

Croisières de France : Le bureau fermé, le personnel licencié

Croisières et Voyages

Neuf ans après ses débuts, Croisières de France a officiellement cessé d’exister. Les derniers collaborateurs de la compagnie, filiale du groupe espagnol Pullmantur, ont quitté le bureau de Paris mardi 14 mars, jour de sa fermeture. Cette liquidation a entrainé un plan social pour les 34 personnes qui travaillaient encore pour CDF. Certaines ont pu retrouver un emploi mais beaucoup sont encore sur la touche. 

Remis aux couleurs de Pullmantur, les navires auparavant exploités pour le compte de la marque tricolore sont maintenant destinés essentiellement au marché hispanophone. L’Horizon et le Zenith ont, ainsi, rejoint le Sovereign et le Monarch.

 

Le Bleu de France à Marseille en 2008 (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Créée par le groupe américain RCCL qui en avait confié la gestion à sa filiale Pullmantur (cédée en mai 2016 au fonds d’investissement Springwater Capital), Croisières de France avait fait ses débuts au printemps 2008 avec le Bleu de France. Ce dernier avait été remplacé en 2013 par l’Horizon, auquel s’était ajouté l’année suivante le Zenith.

En 2016, CDF avait accueilli environ 80.000 passagers français.

- Voir notre article détaillé sur la fin de la compagnie

 

L'Horizon à Saint-Martin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

CDF Croisières de France